partisans de Ségolène Royal

itka

Senior Member
français
Bonjour !
Une amie étrangère m'a demandé comment s'appelaient les partisans de Ségolène Royal : royalistes ? royaliens ? régaliens ?... Je n'ai pas su lui répondre n'ayant jamais rien vu de ce genre. Et vous, le savez-vous ?
 
  • FranParis

    Banned
    Français - France
    Citation de Wikipedia :

    "Certaines personnalités ont ouvertement exprimé leur soutien à Ségolène Royal. Les organes de presse les ont parfois qualifiées de « royalistes », terme auquel Ségolène Royal préfère celui de « ségolistes ».

    J'ai aussi entendu "Ségolènistes"...
     

    Iroise

    Senior Member
    Bonjour,
    Il vaut mieux éviter d'utiliser le terme de "royaliste" pour qualifier les partisans de Ségolène Royal car il existe en France de purs "royalistes" partisan du duc d'Orléans et du retour à la monarchie.
    La tendance va plutôt pour l'instant vers "ségolèniste".
     

    itka

    Senior Member
    français
    Ah oui, c'est vrai qu'on l'appelle de toutes façons par son petit nom !
    Et puis "royalistes", vraiment, ça semblait bizarre ...
    Merci à vous franParis et Iroise !
     

    Flay

    New Member
    French
    Alors oui il y a bien 3 façons de le dire suivant ce qu'on pense d'elle :
    Ségolistes : ce terme est plutôt péjoratif et souvent utilisé par ses adversaire ou par ceux qui la dénigrent.
    Royalistes : un terme très utilisé par ses partisans, par le politique et le sérieux qu'inspire ce mot (bien que les royalistes ne s'inscrivent absolument pas dans l'histoire du mouvement monarchiste)
    Ségolènistes : est un terme plutôt modéré qui permet de ne pas faire fi de l'histoire du royalisme français. Très utilisé par les médias.
    A noter que Ségolène Royal est la seule politique, dont le prénom est couramment utilisé pour la désigner elle et ses partisans (Ségolène, ségolènistes, ségolistes, ségo)
     

    CapnPrep

    Senior Member
    AmE
    Oui, il faut un accent aigu. Le <è> accent grave n'est possible que s'il y a un <e> muet dans la syllabe suivante (ou s'il n'y a pas de syllabe suivante).
     
    Last edited:

    Nanon

    Senior Member
    français (France)
    CapnPrep, je suis totalement d'accord avec toi en ce qui concerne la règle, mais je vois beaucoup de flottements dans les faits. Il n'est pas à exclure que que la forme la plus fréquente finisse par être attestée...
     

    itka

    Senior Member
    français
    Le <è> accent grave n'est possible que s'il y a un <e> muet dans la syllabe suivante (ou s'il n'y a pas de syllabe suivante).
    C'est une règle de base de la phonétique française et je ne crois pas qu'on puisse trouver de contre-exemples (hors mots étrangers).
    Si tu vois "des flottements", Nanon, je pense qu'il s'agit de gens qui écrivent ce qu'ils "croient" dire et non ce qu'ils disent. Le cas est très fréquent !
     

    Nanon

    Senior Member
    français (France)
    Je suis entièrement d'accord, tant sur la règle graphique que phonétique. Pour moi, ce [e] est fermé ! Mais je pense que certains... ségolénistes ont peur de déformer l'orthographe du prénom de la femme qui les inspire.
     
    Top