passer son temps entre le vestibule et la chambre

lillan

Senior Member
Sweden, Swedish
Bonjour,

Pourriez-vous me dire si la phrase "Le chien passait son temps entre le vestibule et la chambre." veut dire que le chien va et vient entre le vestibule et la chambre ou s'il veut dire que le chien est resté là, entre les deux pièces, plus ou moins immobile?

Je vous remercie d'avance!
 
  • Bezoard

    Senior Member
    French - France
    C'est indéterminable ; les deux possibilités sont ouvertes.
    De prime abord, je comprendrais plutôt la seconde possibilité, sans d'ailleurs conclure à l'immobilité, le chien étant tantôt dans une pièce, tantôt dans l'autre, au gré de son humeur ; si l'on visait vraiment la première possibilité, il vaudrait mieux préciser "le chien faisait le va-et-vient entre..., allait et venait entre..., allait du vestibule à la chambre et inversement...
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    De prime abord, je comprendrais plutôt la seconde possibilité, sans d'ailleurs conclure à l'immobilité, le chien étant tantôt dans une pièce, tantôt dans l'autre
    Ce que vous dites est contradictoire : le chien ne peut rester au même endroit et en même temps se déplacer pour aller d'une pièce à l'autre. Ce n'est donc pas la seconde possibilité proposée initialement, où il est question que le chien ne se déplace pas.

    Pour moi, il est assez logique que le chien ne reste pas planté au même endroit, à la jonction des deux pièces – qui d'ailleurs ne sont pas nécessairement attenantes –, et il ne fait pas non plus des allers et retours incessants. Il est simplement tantôt dans une pièce, tantôt dans l'autre, et il se déplace nécessairement pour passer de l'une à l'autre.
     

    Bezoard

    Senior Member
    French - France
    Ce que vous dites est contradictoire : le chien ne peut rester au même endroit et en même temps se déplacer pour aller d'une pièce à l'autre. Ce n'est donc pas la seconde possibilité proposée initialement, où il est question que le chien ne se déplace pas.
    Ben si, il reste globalement au même endroit constitué des deux pièces (vestibule et chambre), mais sans être cloué sur place. Je dis que c'est la seconde possibilité en ce qu'elle s'oppose à la première qui exigeait des allées et venues.
    Pour moi, il est assez logique que le chien ne reste pas planté au même endroit, à la jonction des deux pièces – qui d'ailleurs ne sont pas nécessairement attenantes –, et il ne fait pas non plus des allers et retours incessants. Il est simplement tantôt dans une pièce, tantôt dans l'autre, et il se déplace nécessairement pour passer de l'une à l'autre.
    Oui, c'est ce que disais, probablement moins bien que vous.
     

    gvu

    New Member
    français
    Dans le répertoire de Gérard Lenorman il y a une chanson où le chanteur s'identifie à un petit garçon qui raconte ceci :
    "J'habite une petite maison
    Entre l'entrée et le salon
    Elle est faite de bouts chiffons, de petits meubles, de vieux cartons,
    Tapissée de papiers d'illusions,
    Je m'y sens bien, il y fait bon."
    Bizarrement, je me suis toujours imaginé la scène dans son immobilité, le garçon étant aussi sur place en plein milieu de cet endroit de l'appartement.
     

    Piotr Ivanovitch

    Senior Member
    Français
    "Le chien passait son temps entre le vestibule et la chambre."
    Pour moi, la notion qui domine est celle de sédentarité, de périmètre de vie restreint, d'immobilisme plus que d'immobilité. En effet, ce chien bouge forcément un peu, ne serait-ce que pour manger et faire ses besoins : il est donc impossible qu'il soit strictement immobile. Mais ces déplacements sont lents et, surtout, balayent un petit périmètre, toujours le même, entre le vestibule et la chambre.
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Le contexte confirme que le chien est plutôt actif :
    Il [le chien] est là. Il est comme une âme en peine. Hier, il passait son temps entre le vestibule et la chambre. Il me regardait. Il dressait les oreilles. Il écoutait. Il cherchait partout. Il avait l’air de me reprocher de rester assise et de ne pas chercher avec lui…
     
    • Thank you!
    Reactions: OLN

    Bezoard

    Senior Member
    French - France
    Comme je le disais, sans le contexte : « C'est indéterminable ; les deux possibilités sont ouvertes. » Le contexte montre que c'était plutôt la première option.
     
    Top