plus (<adjectif>/de X) que Y (ne) (le) <verbe> - pronom "le" et "ne" explétif

loquer

Member
German - Germany
C'est plus difficile que je ne le croît.

Il s'agit de quelque chose que mon professeur n'était pas capable de me faire comprendre. En tout cas dans cette phrase, on trouve le mot "ne" qui accompagne en générale des négations. Mais cette phrase ne contient évidemment pas un négation. Alors, qu'est-ce qu'il signifie, ce mot-là ?

Merci en avance.
 
Last edited by a moderator:
  • lanature93

    Senior Member
    Arabe
    Bonjour ,
    le "ne" qui est dans cette phrase : est ce qu'il est " explitif " ou bien "
    négatif " :

    je crois que tu etais beaucoup plus près de la réalité que tu ne le croyais .
    Mercii d'avance .
     
    Last edited by a moderator:

    Punky Zoé

    Senior Member
    Pau
    France - français
    Bonjour

    C'est un "ne" explétif, la phrase aurait tout autant de sens si en supprimant "ne", on écrivait : "je crois que tu étais beaucoup plus près de la réalité que tu le croyais"
     

    Flore!

    Senior Member
    French
    Comme l'a dit Punky Zoe, c'est un "ne" explétif.
    Il n'y a pas de négation ici, le "ne" sert uniquement à renforcer l'inégalité : "beaucoup plus que tu ne le croyais."

    C'est le "ne" que tu rencontres dans les subordonnées de comparaison : lorsqu'il y a des termes comme plus que, moins que, davantage, etc. dans la proposition principale, on met un "ne" dans la subordonnée :
    Les invités étaient beaucoup plus nombreux que je ne l'avais prévu.
    L'exercice était bien moins facile
    qu'il ne l'avait imaginé.

    Mais c'est plutôt du registre soutenu et la plupart du temps, on omet ce genre de ne explétif dans le français oral courant.
     

    Anna-chonger

    Senior Member
    Chinese
    Ce que je voudrais vérifier, c'est si le pronom neutre "le" est obligatoire :
    C'est plus difficile que je ne le crois.

    Merci infiniment pour votre attention !
     

    le colonel

    New Member
    french
    Bonjour à tous,


    Je me demande quelle(s) formule(s) sont correctes ou non parmi les suivantes :

    - Vous avez plus de boutons que vous le pensez
    - Vous avez plus de boutons que vous ne pensez
    - Vous avez plus de boutons que vous ne le pensez

    Existe t-il une règle particulière qui m'échappe ?

    Merci pour vos réponses.
     

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    Bonjour, mon colonel.

    En clair : Vous avez plus de boutons que vous (ne) pensez en avoir.

    Pour moi, les trois versions sont possibles et expriment la même chose, ne étant explétif et le pronom le facultatif.

     

    le colonel

    New Member
    french
    Merci OLN, réponse précise et rapide !
    Ça m'a permis de regarder plus avant l'utilisation de ce 'ne' explétif.

    En revanche si je suis le raisonnement, ça veut dire qu'ils sont tous deux facultatifs en somme.
    Pourtant "Vous avez plus de boutons que vous pensez" me semble appartenir plus au langage oral, voire être incorrect.
     

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    Oui, ça sonne mieux avec un ne explétif, mais toutes les versions sont possibles, auxquelles on peut d'ailleurs rajouter cette quatrième qui se passe des deux mots facultatifs : Vous avez plus de boutons que vous pensez.

    […]
     
    Last edited by a moderator:

    beatlebuster

    New Member
    Français
    Bonjour! :)
    "Vous avez plus de bouton que vous ne pensez"
    A propos de la formulation:
    Cela peut signifier: "Vous avez beaucoup de bouton et vous pensez peu"
    Suivant le contexte, c'est plus ou moins clair:
    "Vous parlez plus que vous ne pensez", ça prête à confusion.
    Il me semble qu'il faut dire: "Vous avez plus de bouton que vous ne le pensez"
    :)
     

    Pierre Simon

    Senior Member
    English
    Bonjour à toutes et à tous,

    Ma question porte sur l'emploi (ou la suppression) d'un ne explétif après une comparaison d'inégalité, spécifiquement lorsque le verbe dans la principale 'nie' en quelque sorte l'existence même de la comparaison. Par exemple : « il n'y a rien au monde qui puisse estre plus aimé que je l'aime, ny Aymant plus mal recogneu que je suis. » (1621)

    Dans une telle phrase, recommanderiez-vous l'utilisation d'un ne explétif ? (Malgré la phrase citée en guise d'exemple, ce qui m'intéresse est le français d'aujourd'hui.)

    Merci beaucoup d'avance.
     
    Top