popular trope

Quantz

Senior Member
French
This one is tricky.
Context is a parody of Twilight, novel by Stephenie Meyer

The main character says :

I’m a teenage girl hoping to make friends at a new school in a new town. This should be fascinating! Oh, the weather sucks.

Wow, I’m all of a sudden really popular! This is a twist on the popular trope, isn’t it? Oh, except this TOTALLY HOT guy says I smell bad.


Ma version :
Suis une ado, j’espère me faire des amis à ma nouvelle école ,dans ma nouvelle ville. Devrait être de la balle ! Oh, le temps pourri un max.

Ouah, suis devenue trop populaire ! Pas mal mis le feu, dans le genre allumeuse, non ? Oh, sauf que ce type ULTRA SEXE dit que je sens mauvais.


This is a twist on the popular trope, isn’t it? est un jeu de mot sur "trope" (un trope), et "trope", qui désigne en argot une fille qui joue les allumeuses.
Comment mieux rendre la chose ?
 
  • Xavier11222

    Senior Member
    France French
    Wait - aren't we missing the original metalinguistic teen blasé trope here?
    To me, she's saying: "Oula, j'ai trop la cote d'un coup ! Est-ce que c'est pas un bon clin d'oeil au vieux cliché? Sauf que..."
    Am I totally off when thinking "popular trope" is a cliché she's referring to, and a popular one/one that has to do with being popular (in high school when moving from a different town)??
     

    Quantz

    Senior Member
    French
    Wait - aren't we missing the original metalinguistic teen blasé trope here?
    To me, she's saying: "Oula, j'ai trop la cote d'un coup ! Est-ce que c'est pas un bon clin d'oeil au vieux cliché? Sauf que..."
    Am I totally off when thinking "popular trope" is a cliché she's referring to, and a popular one/one that has to do with being popular (in high school when moving from a different town)??
    Right.
     

    philosophia

    Senior Member
    français (France)
    Je pense aussi que Xavier11222 a raison : les lecteurs d'Urban Dictionary n'ont pas l'air convaincus par la définition de "trope" comme "girl who looks like a slut but really isn't". Mais je comprends "twist the popular trope" comme « tordre le coup à un cliché », plutôt que faire un clin d'oeil :
    Ouh là ! J'ai trop la côte d'un coup (trop top la trad Xavier11222! :D)!
    Si ça s'appelle pas tordre le coup à un cliché qui a la côte lui aussi!
    ou alors :
    Au temps pour le cliché qui la côte!
    Sauf que ce mec qui est trop canon...

    Edit : pour la correction des fautes, lire les messages suivants. ;-)
     
    Last edited:

    Quantz

    Senior Member
    French
    … de l'impopularité, voulais-je dire.
    La nouvelle venue n'est pas bienvenue, elle devient soudain une vedette, elle tord le cou à ce cliché de l'impopularité de la nouvelle venue.
     

    Xavier11222

    Senior Member
    France French
    C'est un procédé narratif courant - comment raconter une histoire de crise adolescente? Par le biais du changement géographique et de la remise en question des relations établies, pardi !
    Ces tropes, comme racourcis établis, figures imposées, lieux communs, font parti de la recette d'une grande partie de la fiction ado, par exemple, et de beaucoup de genres (quand ils sont traités au plus facile et au plus vite).
    A twist on the trope, à mon avis, ça ne peut être que ça, tout à fait métalinguistique et pas une allumeuse.
    Pour "avoir la cote," :) je ne suis pas sûr que ce soit la traduction la plus contemporaine.
     

    Quantz

    Senior Member
    French
    A twist on the trope, à mon avis, ça ne peut être que ça, tout à fait métalinguistique et pas une allumeuse.
    Pour "avoir la cote," :) je ne suis pas sûr que ce soit la traduction la plus contemporaine.
    Déviation du schéma.
    "Pour avoir la classe".
    Oui, c'est drole, comme la côte a la cote, ces temps-ci…
     

    philosophia

    Senior Member
    français (France)
    Je persiste à bien aimer « j'ai trop la cote » (notez que j'ai ligoté mon auriculaire droit pour l'empêcher de mettre des accents circonflexes intempestifs :rolleyes:); « cotte » serait suranné, pour ne pas dire médiéval :)p), mais « cote » ne se trouve pas du tout sur cette mauvaise pente :)D), d'autant plus qu'à partir du moment où on met « trop » dans une phrase, c'est carrément trop tendance.
     

    Quantz

    Senior Member
    French
    C'est vrai que la maille est tendance, mais ma petite sœur qui a 19 ans ne dit jamais qu'elle a la cote…
     

    philosophia

    Senior Member
    français (France)
    En fait, je crois qu'on rendrait "I'm all of a sudden really popular" par quelque chose du genre :
    tout le monde m'adore/tout le monde m'aime trop/tout le monde est trop cool tout à coup (je sais, ce coup-ci est couci-couça),
    c'est pas tout le monde qui aurait dit/cru ça.
     

    Cath.S.

    Senior Member
    français de France
    En fait, je crois qu'on rendrait "I'm all of a sudden really popular" par quelque chose du genre :
    tout le monde m'adore/tout le monde m'aime trop/tout le monde est trop cool tout à coup (je sais, ce coup-ci est couci-couça:D)
    Voire tout le monde m'adore trop. (ou trope ? ;))
    Pour la suite... hum...
     

    orlando09

    Senior Member
    English (England)
    En parlant de "the popular trope" elle veut dire cliché/scénario typique etc. de la fille qui arrive dans un nouveau collège/lycée et doit se faire des amis (typique des romans ou films pour ados). En disant que le fait qu'elle soit devenue tout de suite populaire est "a twist" je pense qu'elle veut dire que dans le scénario typique la fille ne devient pas tout de suite populaire, mais a (au moins d'abord) des difficultés à surmonter.

    J'ajouterai que "trope" est un mot assez littéraire, qu'elle vient probablement récemment d'apprendre dans un cours d'anglais et elle pense que ça fait intelligent. Ce n'est pas du tout de l'argot des ados, donc idéalement il faut trouver un mot un peu similaire en français

    Hmm, I see the Colllins-Robert just gives trope = trope. Maybe le trope classique? Though it perhaps sounds too weird in French - I can imagine a slightly bookish adolescent writing the English, but not sure about the French. Maybe just scénario would do?
     
    Last edited:

    Xavier11222

    Senior Member
    France French
    "Trope" is bookish, yes, but it's also extremely widely used to describe all sorts of drama, especially TV shows, which tend to be formulaic. The meaning has migrated from a type 1 figure of speech to common grounds - instead of a same metaphor, for example, a same trope in young adult fiction would be one character which stands for the same things, or a specific situation that leads to the same reactions.
    I'd say that anyone who ever took part in any sort of online discussion about a tv show, or has some basic knowledge of screenwriting techniques, could use the word.
    Is it out of place in a diary? Because of it being outside of a teenager's lexicon (yet, if she's a teenager, she's a little self-conscious, or at least very image-conscious, and aware of clichés). Or because it's a reflection on her own life's narrative?
    The main thing is, there's a lot of genre-awareness in parody, and I don't think we should look too much deeper.
    I'd avoid "tropisme" (which she'd say if she was a college sophomore, but I take it she's younger), and would stick to "cliché."
     

    orlando09

    Senior Member
    English (England)
    OK, with the suggestion that trope is not as formal or literary or unexpected in context as un trope in French, which is what I thought anyway. How about : Wouaou! Tout d'un coup je suis trop populaire! Ça change par rapport au cliché habituel, non?
     

    philosophia

    Senior Member
    français (France)
    Trope et tropisme ne signifient pas la même chose et trope n'a pas le même sens en anglais qu'en français.
    Tropisme : tendance intrinsèque d'un organisme qui l'oriente dans une direction (ex : les héliotropes), par extension tendance invincible à agir d'une certaine manière
    Trope : figure littéraire qui détourne un mot de son sens propre / philo : argument sceptique aboutissant à la suspension du jugement.
    D'où cliché où idée reçue (j'aime bien ta proposition Cath) me paraissent être les meilleures solutions pour l'heure.

    Mes élèves (de lycée) affirment qu'on dit d'un élève qu'il est populaire ou qu'il a la cote, mais je les crois sensibles à la suggestion et peu imaginatifs en traduction.
     
    < Previous | Next >
    Top