pour affaires - absence d'article

Chocou

Senior Member
arabic
Bonjour :)

Comme toujours, je vous propose un extrait du polar "La nuit qui ne finit pas" à Agahta Christie. Dans ce passage le locuteur Mike demande à son invité la raison pour laquelle il est venu en Angleterre et pourquoi il ne lui avait pas rendu visite le jour où il était venu pour une vente au enchère :

«— Je n’avais pas écrit, car je ne sais pas la durée de mon séjour en Angleterre. Après la vente, j’avais bien l’intention de passer vous voir, mais j’ai dû filer vers Londres.
— Vous êtes venu pour affaires ?
— Oui et non. Je me trouvais par ici pour répondre au désir de Cora qui souhaitait mon avis sur une propriété qu’elle a, de toute façon, l’intention d’acheter.» (La nuit qui ne finit, p134, Agatha Christie, traduit de l’anglais par Claire Durivaux)


Alors voilà, ma question qui est, en fait, assez simple mais à laquelle je ne trouve pas d'explication:

Pourquoi l'auteur n'a pas fait précéder le mot "affaires" par un article indéfi, comme suit : — Vous êtes venu pour des affaires ?

Merci infiniment ! :thank you:
 
Last edited:
  • Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    On omet assez souvent l'article après la préposition pour dans un certain nombre de locutions :

    voyager pour affaires
    œil pour œil, dent pour dent
    citer une phrase mot pour mot
    prendre un homme pour mari
    avoir une étoile pour emblème

    etc.

    Voir aussi :
    pour des raisons politiques / absent pour maladie - article
    prendre qqch pour exemple / pour le déjeuner - article
    avec enfants, pour enfants - omission de l'article

    Vous noterez quoi qu'il en soit que dans pour affaires l'article sous-entendu est plutôt l'article défini qu'indéfini (pour les affaires).
     

    Piotr Ivanovitch

    Senior Member
    Français
    dans pour affaires l'article sous-entendu est plutôt l'article défini qu'indéfini (pour les affaires)
    C'est toujours pour un objectif précis (donc pas d'article indéfini), que j'exprimerais plus volontiers par l'adjectif possessif : « pour vos affaires ».
     

    Chocou

    Senior Member
    arabic
    Vous noterez quoi qu'il en soit que dans pour affaires l'article sous-entendu est plutôt l'article défini qu'indéfini (pour les affaires).
    Je crois que "les affaire" serait une expression figée désignant un ou plusieurs évènements importants (accords commerciales, conférences, rendez-vous, partenariats, entretients...) auxquels on assiste et qui se rapporte fortement à une activité professionnelle.​
     
    Top