Prendre du poids par chagrin

< Previous | Next >

Franz1

Member
Austrian German
Bonjour,

il y a des gens qui se goinfrent et de ce fait prennent du poids.
Il y en a d'autres qui mangent trop parce qu'ils ont du chagrin, des soucis.

J'ai trouvé plusieurs traductions d'une expression allemande:
faire du lard parce qu'on a des soucis
kilos dus au stress
engraisser par frustration

Ces traductions me paraissent bancales. Stress et soucis sont en plus deux choses différentes. (Je connais "avoir des poignées d'amour", on pourrait peut-être compléter un peu cette expression ?)

Y a-t-il plus idiomatiqe en français ?
D'avance merci
 
  • Kwistax

    Senior Member
    français - Belgique
    En français, on n'a pas besoin de raison pour manger trop, donc pas d'expression toute faite! :D

    Peut-être:

    Il y en a d'autres que le chagrin ou le stress pousse à trop manger.
    ou
    dont la boulimie est la conséquence du stress ou du chagrin.
     

    Nanon

    Senior Member
    français (France)
    "Se réfugier dans la nourriture" te conviendrait peut-être.

    Attention : il me semble que l'origine de l'expression "poignées d'amour" n'a rien à voir avec le dépit amoureux. Il s'agirait plutôt d'offrir une bonne prise lors des ébats;).
    Mais on peut, bien sûr, avoir des poignées d'amour parce qu'on s'est réfugié dans la nourriture.
     

    Franz1

    Member
    Austrian German
    Pourrait-on dire peut-être :
    il a grossi / pris du poids par chagrin
    Il a des poignées d'amour par chagrin
    (bien qu'il me semble que "poignées d'amour" va mal avec "chagrin")

    Je me suis peut-être mal expliqué :
    en allemand on dit mot à mot : qn avoir du lard de chagrin, ce qui n'est certainement pas français. Alors en bon français ?

    "se réfugier dans la nourriture" est très bien, mais c'est un processus, alors que "avoir du lard de chagrin" est un état.
     
    Last edited:

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    Hors contexte, ça risque de ne pas être compris.
    « avoir des kilos de chagrin » fait spontanément penser à avoir une grande quantité de chagrin (des tonnes de...) plutôt qu'à avoir pris des kilos parce qu'on s'est consolé en mangeant trop.
     

    Franz1

    Member
    Austrian German
    Bonjour OLN,
    ta réponse me met dans le doute. La même idée m'était aussi venue pendant un petit moment, bien qu'il y ait d'autres liens sur le net où "avoir des kilos de chagrin" veut clairement dire que qn a pris du poids en mangeant trop par chagrin.
    Alors, pourrait-on dire :
    prendre des kilos de chagrin
    ou encore autre chose ?
    Dans un article du Figaro j'ai aussi lu "des kilos émotionnels". Qu'en penses-tu ?
     

    Kwistax

    Senior Member
    français - Belgique
    Si je peux me permettre, tout ça, ce sont des inventions créés pour l'occasion. Si vous les reprenez à votre compte, vous risquez de ne pas être compris.
    Aucune expression toute faite de ce style et d'un usage courant n'existe en français. Il faut construire la phrase autrement.
     

    Nanon

    Senior Member
    français (France)
    J'avais bien dit qu'on trouvait parfois l'expression "des kilos de chagrin". Je ne tiens pas mordicus à cette expression qui peut éventuellement convenir dans une phrase donnée, dans un contexte donné. Maintenant, si le critère retenu est de faire en sorte que des expressions soient compréhensibles hors contexte, j'ai bien peur que la moitié des fils de ce forum sombre à jamais dans l'oubli :(...
     

    Roméo31

    Banned
    français - France
    Franz, je reste pessimiste, si tu ne veux pas de "prendre du poids de chagrin", f"aire du lard de chagrin" (à l'instar de "mourir de chagrin", par ex.). En effet, ce mot allemand fait, d'après ce blog, partie de 10 mots intraduisibles...

    10 mots allemands intraduisibles | Lingoda
    https://www.lingoda.fr/blog/mots-allemands-surprenants
    ... conflictuelle avec celle-ci, on vous promet que ces dix mots vont vous la faire ... (littéralement lard de chagrin) pour décrire ces nouvelles poignées d'amour.
     

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    C'est sans doute régional puisque personne ne l'a mentionné, mais au Québec il y a l'expression « manger ses émotions ».
    Manger ses émotions, c’est consommer de grandes quantités de gâteries ou d’aliments vides dans le but de guérir une blessure émotionnelle.
    Ce qui donnerait en reprenant l'une des suggestions de kwistax :
    Il y en a d'autres qui mangent leurs émotions (et se mettent à engraisser / prennent du poids / gagnent des kilos).

    Autre option : D'autres s'empiffrent pour calmer leurs émotions / mangent sans faim pour soigner leur chagrin (celle-là rime :D)

    Cela dit, je suis d'accord avec Nanon que dans dans le contexte, kilos de chagrin serait bien compris.
    On lit aussi : kilos de réconfort. Ce qui me semble logique. On mange pour se réconforter / se consoler donc...
     

    Franz1

    Member
    Austrian German
    Franz, je reste pessimiste, si tu ne veux pas de "prendre du poids de chagrin", f"aire du lard de chagrin" (à l'instar de "mourir de chagrin", par ex.). En effet, ce mot allemand fait, d'après ce blog, partie de 10 mots intraduisibles...
    Je ne me doutais pas du tout de "l'intraduisibilité" de ce mot. :(
    Mais j'accepte bien sûr "prendre du poids de chagrin, faire du lard de chagrin"

    Et comme il y a normalement un contexte, "les kilos de chagrin" de Nanon pourraient aussi s'employer.

    "Les kilos de réconfort" de Nicomon me semblent aussi être une bonne proposition.
    Pour ce qui est de "manger ses émotions", cela n'est pas très loin du terme "des kilos émotionnels" employé dans l'article du Figaro, que j'ai mentionné au # 9.
    Qu'en pensez-vous ?
     

    Roméo31

    Banned
    français - France
    Bonjour,

    "Manger ses émotions" ne sera clair que si la situation d'énonciation ou le contexte textuel est suffisamment éclairant.
    Le chagrin n'est pas la seule émotion...

    Sous ces réserves, cette expression me plaît bien.
     

    tilt

    Senior Member
    French French
    De tout ce qui a été proposé là, la seule expression qui me semble un tant soit peu idiomatique, pour un Français en tout cas, c'est le se réfugier dans la nourriture de Nanon.

    Dans la même veine, je suis étonné que personne n'ait proposé noyer son chagrin dans la nourriture, qui a l'avantage par rapport à la précédente, de faire référence au chagrin.
    Généralement, on parle plutôt de noyer qqch dans l'alcool, mais les variantes sont courantes (dans la nourriture, dans le travail, etc.)

    Mais il est vrai que ces expressions ne mentionnent pas, strictement parlant, la prise de poids.
    Alors quitte à faire dans le non-idiomatique, que penseriez-vous de transformer son chagrin en kilos ?
     
    Last edited:

    Franz1

    Member
    Austrian German
    Roméo et tilt, je vous remercie vivement.
    Je trouve très bien "se réfugier dans la nourriture" et "noyer son chagrin dans la nourriture". On pourra facilement dire "elle a pris du poids, car elle se réfugie dans la nourriture / elle noie son chagrin dans la nourriture".
    Il me semble de plus en plus qu'il faut faire une phrase en français là où en allemand un seul substantif suffit, voir # 5
     

    Roméo31

    Banned
    français - France
    Personnellement, de toutes les expressions citées par le dernier message de tilt, je préfère "noyer son chagrin dans la nourriture", qui se dit par analogie avec le bien connu "noyer son chagrin dans l'alcool" et qui implique le caractère vraisemblable d'une prise de poids.

    Sinon, ma préférence première va à "prendre du poids de chagrin", construction forgée syntaxiquement sur notamment l'expression bien connue "mourir de chagrin".

    Ajout : Bonjour Franz, je ne t'avais pas "vu".
     

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    J'ai mentionné « manger ses émotions » pour ceux qui aiment les régionalismes.

    Et oui, Franz1, c'est bien le « kilos émotionnels » du Figaro qui m'y a fait penser. ;)

    Évidemment que le chagrin n'est pas la seule émotion. D'ailleurs, je suis plus portée à dire « peine » ou « tristesse » que « chagrin ».
    J'aurais dit : noyer sa peine dans la nourriture. Mais ça, c'est parce que je suis québécoise.

    Par ailleurs, entre kilos de chagrin et poids de chagrin, eh bien moi je préfère les kilos.
    Lard de chagrin ne me plait pas du tout. Là, j'aurais dit graisse.
     
    Last edited:

    Franz1

    Member
    Austrian German
    Je te remercie encore, Nicomon, je commence à avoir l'embarras du choix:) ce qui ne veut pas du tout dire qu'encore d'autres propositions ne soient (correct ?) pas les bienvenues.
    Pourrait-on employer "bourrelets" d'une façon ou d'une autre ?
     
    < Previous | Next >
    Top