prochain - place de l'adjectif

< Previous | Next >

aider

Senior Member
French
S'il n'y a pas de règle, il ne faut pas en créer :

On ne dit pas : "Ton anniversaire prochain", mais "Ton prochain anniversaire" ; si on veut indiquer que ledit anniversaire est proche, on écrit simplement : "Ton anniversaire tout proche"... le français est une langue cartésienne.

De même, on ne dit pas "Le Noêl prochain", mais "Le prochain Noël"... ou alors : "Le Noël qui vient", qui "approche".

De même, on ne dit pas : "On se voit le samedi prochain", mais "le prochain samedi".

On dit à un divorcé : "Ton prochain mariage" et non "Ton mariage prochain", "Ta prochaine épouse" et non "Ton épouse prochaine" (une horreur de la langue française !), etc. etc.

Il incombe aux "natifs" de la langue française de ne pas énoncer des règles inexistantes ou impossibles à respecter quand c'est tout simplement l'instinct qui guide leur façon de s'exprimer : on pourra toujours trouver des exceptions aux exceptions !
 
Last edited by a moderator:
  • Roméo31

    Banned
    français - France
    Ader,

    Loin de moi la volonté de créer une "règle" (cf. l'emploi de "souvent" dans le 1. et de "ainsi" dans le 2.).

    Par contre, mon message donne l'usage le plus fréquent ou obligatoire pour de nombreux cas, ce qui devrait faire progresser desanchante en la matière. De surcroît, je réponds à ta propre question !

    Plutôt que "on se voit le samedi prochain", on dira et écrira mieux : "On se voit samedi prochain". Etc.

    on pourra toujours trouver des exceptions aux exceptions !
    Non, pas nécessairement. Il convient d'éviter de répéter ce genre de poncifs, banalités et autres platitudes à propos de la langue.
     
    Last edited by a moderator:

    Logospreference-1

    Senior Member
    français
    Quand prochain est postposé, il signifie soit qui n'est pas loin, soit qui est le moins loin.
    Quand prochain est antéposé, il signifie strictement qui suit.

    Je dis le prochain train en me référant au train qui l'a précédé. Le train prochain est pratiquement impossible en langue française, comme l'épouse prochaine dans le message #8 d'Aider.
    Le prochain train, c'est l'année prochaine : peu importe en effet que le train soit proche ou non.

    Un jour prochain : un jour qui n'est pas loin.
    Le prochain jour : le jour qui suit tel autre jour.
    Mais on préfère probablement toujours, ou presque toujours, dire le lendemain ou le jour suivant, qui se réfèrent bien de la même manière au jour qui précède.

    Une fois prochaine : c'est vague, mais elle n'est pas éloignée.
    La prochaine fois : peu importe quand, que ce soit demain ou dans trois ans. On parle de la première occasion qui se présentera après celle à laquelle on se réfère. Les deux fois en question se suivent.
    La prochaine fois, tâche d'être à l'heure : c'est dit assez sèchement.
    Une prochaine fois, tâche d'être à l'heure :
    c'est dit avec plus de douceur, mais on souhaite l'obtenir dès la fois suivante, si elle se présente.

    Dimanche prochain : le dimanche le moins loin. Il suit, oui, nécessairement, mais on n'a pas besoin de l'exprimer, ni de préciser ce qu'il suit ; c'est visiblement ce que l'usage a retenu.
    Ce dimanche, les enfants se sont disputés pour choisir les gâteaux ; les parents leur ont dit : puisque c'est comme ça dimanche prochain il n'y aura pas de gâteaux.
    Un dimanche, enfants, nous nous étions disputés pour choisir les gâteaux ; les parents nous ont dit que puisque c'était comme ça le prochain dimanche il n'y aurait pas de gâteaux.

    Et voici une exception, mais elle trouve une explication simple :
    Un prochain dimanche nous iront au restaurant. On évite de dire un dimanche prochain très probablement parce que nous penserions immédiatement à dimanche prochain.
     
    Last edited:

    aider

    Senior Member
    French
    En tout cas, je plains les non-"natifs", car si nous autres "natifs" disons cela correctement par habitude, il faudrait être un génie pour mémoriser de telles règles et les appliquer en tant que telles !
     

    Roméo31

    Banned
    français - France
    Avec les noms "train", "fois", "épouse" est hors sujet par rapport à la question posée par desenchante. Je pense qu'il ne faut pas multiplier inutilement les cas pour lui, qui avait déjà des difficultés avec trois noms et l'adj. prochain.
     

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    Justement, si on se concentrait sur la question du jour (le jour prochain ou le prochain jour) ? :) Il y a déjà une longue discussion sur la place de l'adjectif prochain [au début de ce fil].

    À mon avis, ni l'un ni l'autre n'est naturel en France si le sens est « le jour suivant ».

    Je posais la question du contexte, parce que l'article défini s'emploie si on apporte une précision : le prochain jour ouvré, le prochain jour férié.
     
    Last edited by a moderator:

    pignon

    Senior Member
    Spanish Argentina
    Est-ce possible de dire: le prochain week-end ou c'est obligatoire de dire le week-end prochain?
    Quand je dis "le week-end prochain je vais faire une promenade". Serait-ce possible : le prochain week-end je vais faire une promenade ?
     

    snarkhunter

    Senior Member
    French - France
    En fait, je n'imaginerais pas de dire "le prochain week-end", sauf si l'expression était le sujet de la phrase.

    Pour moi, lorsqu'on trouve un repère temporel non sujet et introduit par un article défini, "prochain" suit celui-ci.

    Ex. : "je viendrai la semaine prochaine" (et non "la prochaine semaine")
    ... mais : "je viendrai une prochaine fois"

    Il n'est pas impossible que l'usage soit en réalité plus complexe que ce que j'indiquais ci-dessus.
     

    Michelvar

    Quasimodo
    French / France
    Snarkhunter a raison.

    Ma réponse n'était pas assez précise. Cela dépend du contexte, en fait.

    Pour dire "le week-end qui vient", on dira, en effet, "le week-end prochain".
    Mais si on considère une liste des week-ends qu'on va passer avec ses enfants, par exemple, dans ce contexte, on peut dire "le prochain week-end", qui n'est pas forcément, d'ailleurs, le week-end prochain. C'est le prochain week-end où je serai libre, le prochain week-end que je pourrai passer avec vous, par exemple.

    Pardon pour mon intervention trop imprécise, qui pouvait vous induire en erreur.
     
    < Previous | Next >
    Top