Quand fourche ma langue

  • thomasba

    New Member
    norwegian, norway
    Quand fourche ma langue,
    j'ai la un fou rire aussi fou
    Qu'un phenomene
    Je m'appelle Lolita

    thanks
     

    LV4-26

    Senior Member
    ok. i get it. she laughs after having said a wrong word... no?
    Yes, there's that. But it may be a reference to kissing as well. This song is full of double-entendre. Its writer is Mylène Farmer who's wont to place ambiguous phrases in her songs.
    Here, for instance, the words say "mi-coton, mi-laine" (mi-laine = Mylène).

    As you may have understood, this song is some sort of tribute to the novel by Vladimir Nabokov.
     

    sekotine

    Member
    French - France
    Isn't it "my tongue wagged" ? Sorry to come up with old threads, but it's a shame, really, not to go to the end of some of them...
     

    Pure_Yvesil

    Senior Member
    Is this a case of "la licence poétique" ? Because we usually say "la langue lui a fourché" and not "la langue fourche quelqu'un" (quand fourche la langue) as the syntax in the song would lead us to believe, no ? :confused:
     

    Jasmine tea

    Senior Member
    French - France
    Oui, il y a certainement un jeu de mots sinon elle aurait dit "quand ma langue fourche". on pourrait avoir les vers qui précèdent? elle doit faire un mélange entre le sens du mot fourche et l'expression j'ai la langue qui fourche...?
     

    DearPrudence

    Dépêche Mod (AL mod)
    IdF
    French (lower Normandy)
    Personally I simply see it as a subject-verb inversion, as used in poetry and here in lyrics.

    Quand ma langue fourche :tick:
    → Quand fourche ma langue


    And otherwise:
    "Ma langue a fourché" :tick: (most common I would say)
    "J'ai la langue qui a fourché"
    (I think it's correct though right now I'm not sure anymore)
    "Ma langue m'a fourché"
    :cross:
     

    Pure_Yvesil

    Senior Member
    I'm very confused about that last sentence, here's what the dictionary says:

    2. Expr. La langue lui a fourché. Il a prononcé un mot à la place d'un autre ou il a fait une faute de prononciation.

    So "la langue m'a fourché" should be correct no ?:confused:
     

    DearPrudence

    Dépêche Mod (AL mod)
    IdF
    French (lower Normandy)
    I had never heard this expression and would have thought it was wrong (the person on the phone with me thinks it too). But I can't fight against dictionaries I guess...
     
    Last edited:

    Pure_Yvesil

    Senior Member
    I must admit it sounds strange to me as well...

    One more question, can we use it to express that one inadvertently told someone a secret ? "ooops, ma langue a fourché , je viens de révéler un petit secret..."
     

    Jasmine tea

    Senior Member
    French - France
    dans ce cas-là je pense qu'on dirait plutôt "j'ai fait une bourde", "je viens de faire une grosse gaffe", parce que l'erreur ne vient pas d'avoir employé un mot à la place de l'autre mais d'avoir oublié de se taire... et d'avoir mis quelqu'un dans l'embarras de ce fait.
     

    LV4-26

    Senior Member
    D'accord avec Jasmine Tea.

    On peut même utiliser cette expression si on emploie un son à la place d'une autre. Suis-je le seul ici à dire "ma fangue a lourché" (sic) après une telle erreur ?

    Pour le reste, j'ai toujours entendu "ma langue a fourché" et jamais "la langue m'a fourché". Cela veut simplement dire que ma version est celle qui s'est imposée dans l'usage majoritaire, pas nécessairement qu'elle est conforme à l'originale ou plus correcte grammaticalement.

    Je suis d'accord avec DP : Quand fourche ma langue est strictement synonyme de Quand ma langue fourche, avec une inversion sujet/verbe.
    Signification au premier degré : quand je dis un mot pour un autre ou un son pour un autre.
     

    Laurie.Cocoon

    Senior Member
    French
    La langue m'a fourché sonne un peu bizarre, en revanche, par exemple X fait un lapsus, on peut l'entendre dire "La langue m'en fourche!" ou alors, racontant une anecdote passée : "J'étais tellement abasourdi que la langue m'en a fourché"'!

    Toutefois, il est vrai qu'après vérification dans bon nombre de dictionnaire "La langue lui a fourché" est un français correct. Donc, logiquement "La langue m'a fourché" est correct aussi! Mais on ne l'utilise pas ou plus. Ma/ta/sa langue a fourché est la syntaxe à retenir.
     
    < Previous | Next >
    Top