quand plus rien ne crisse ni siffle/autre moiteur

< Previous | Next >

gary.cook

Senior Member
UK English
Se trata de una reseña de la película Atanarjuat, que se desarrolla en Alaska. Es francés canadiense

Las frases con las que tengo problemas son únicamente las señaladas (bueno, lo demás está resuelto teniendo en cuenta que existe alguna falta de ortografía)

n film sans modèle, il s’agit en effet d’un mythe plus ancien que l’Iliade. Mais l’intelligence de Zacharias Kunuk, premier cinéaste de sa communauté, est justement de l’avoir filmé sans didactisme —on est loin de Nanouk, au plus près des corps et des gestes, d’une caméra légère et contemplative tour à tour, pour restituer les sensations d’un mode de vie perdu. En deça des panoramas sublimes, quand plus rien ne crisse ni siffle, c’est une intimité inconnue qui nous happe: autre moiteur et hautre haleine, autre cruditee douce. De ces trois heures de chasse et de tannage, de feux de lichen et de halètements, on sort avec l’idée revigorante qu’une histoire d’avant l’Histoire continue de vivre sa vie, et que le cinéma y est pour quelque chose…. Un film d'une singulière beauté

Merci beaucoup/Muchas gracias
Gary
 
  • araceli

    Senior Member
    Argentine, Spanish
    Hola:
    Aquí va mi intento mientras esperamos a los nativos:
    ...quand plus rien ne crisse ni shiffle = ...cuando nada rechina ni silba
    autre moiteur = otro sudor/ otra traspiración
    Corrección: deçà
    à Alt + 133
    Saludos.
     

    cereza

    Senior Member
    Spanish
    Coucou,
    equilvadría a decir que se produce un silencio inaudito.
    O un silencio sepulcral.
     
    < Previous | Next >
    Top