quel formidable glacier tonnes d'années glissant lentement laissant en se retirant… [sic]

yerberi

Senior Member
Turkish
#1
Bonjour,

Claude Simon, dans son Archipel, décrit un paysage vu de l'avion:

comme si l’avion survolait une de ces peintures un de ces jeux graphiques où de droite à gauche l’une des couleurs prend peu à peu la place de l’autre l’envahissant par fractions grandissantes chaque élément contraire en quantités égales au centre de la toile puis

l’inverse à présent ; lambeaux s’étirant en longs chapelets parallèles (quel formidable glacier tonnes d’années glissant lentement laissant en se retirant...) sombres sur l’étendue scintillante à perte de vue
Est-ce qu'on peut comprendre que les tonnes d'années ont laissé derrières elles un formidable glacier? Ou bien, les points de suspension indiquent un non-dit?

Merci
 
  • Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    #2
    C'est très obscur comme texte. C'est visiblement de l'écriture expérimentale où les mots sont jetés pêle-mêle sans ponctuation… :rolleyes:

    Je comprends que c'est le glacier qui a laissé ces lambeaux en se retirant.
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    #4
    Non, c'est plutôt que le glacier a laissé ces marques en se retirant au fil des années. Quant à tonnes, difficile de dire si ce terme se rattache à années (dans le sens de beaucoup) ou si c'est un terme à part qui parle de la masse du glacier (le glacier pèse des tonnes).
     
    Top