Répétition des points d'interrogation et d'exclamation

sidahmed

Senior Member
Arabic
Bonjour,

Je lis souvent des textes contenant des points d'interrogation et/ou d'exclamation répétés (généralement 3) pour renforcer l'expression évoquée par le point en question. Je voulais savoir jusqu'à combien peut-on répéter ces points (!!, !!!, !!!!, !!!!!...) ? Et es-ce leur nombre change-t-il le sens de la phrase ? Par exemple : !! a-t-il la même sémantique que !!! ?

Merci par avance,
 
  • Ploupinet

    Senior Member
    Français/France
    Strictement parlant, oui, maintenant on les utilise souvent familièrement ! ;)
    Personnellement, je ne fais pas de différence de sens entre "!!" et "!!!". Juste un détail : je trouve "!!" moche, mais je ne sais pas trop pourquoi ! :D
     

    itka

    Senior Member
    français
    Moi, j'adore les points d'exclamation !!!! d'interrogation ???? et encore plus de suspension..... mais... non. Il ne faut pas les répéter ! ...Ou alors seulement avec des amis... pas plus de trois, pour les points de suspension... :rolleyes: et un seul pour les autres :(...
    Je trouve qu'on est frustrés par la grammaire ! :p
     

    Mimicat

    New Member
    France
    Abolument d'accord !!! La typographie est stricte sur ce point ;)

    Pour ma part, je ne me souviens pas avoir triplé les ? et ! avant d'avoir un ordinateur et c'est vrai que sur un forum ou une messagerie instantanée, cela offre une possibilité pour montrer l'ampleur de l'étonnement, par exemple. Est-ce que cela pourrait provenir du monde de la BD où on recontre parfois ces triples signes dans les bulles ?

    J'ai remarqué que mon nouvel antivirus me prévient par une sirène stressante lorsque je reçois un message dangereux et que l"objet du message comporte une série de points d'exclamation ou d'interrogation. :rolleyes:
     

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    Salut,

    Perso, je n'aime pas tellement les guirlandes de !!!!!!. Par exemple dans les offres d'emploi qu'il m'arrive de réviser. Trop... c'est comme pas assez. À la place du chercheur d'emploi, je me méfierais de ce poste qui semble trop beau pour être vrai. :rolleyes: Alors, je coupe.

    Les points d'interrogation ??? me dérangent moins.

    À ce sujet, ce petit article :
    Gardez également en mémoire que les points d'exclamation sont là pour s'exclamer et non pas pour tenter de donner du relief à une phrase creuse et bancale.
    En mettre un trentaine à la suite ne sert à rien, cela ne change pas les choses, à part pour le relecteur qui n'aura plus qu'à les supprimer. Au passage.
    Les points d'exclamation et d'interrogation vont par un ou par trois. Pas par deux. Merci.
     

    itka

    Senior Member
    français
    Tu as tout à fait raison, Nico.:thumbsup:
    Quel que soit mon amour des signes de ponctuation, dans les courriers "sérieux" je n'en mets jamais plus d'un à la fois. Ça ne fait pas "sérieux" justement !
    Mais entre amis (ou ici) je trouve que ça permet d'ajouter nombre de nuances qui normalement sont transmises par le ton. Disons que c'est expressif.
    Faute de ton, il faut bien compenser et ça se fait par la taille, la couleur, le gras, les majuscules ou... la ponctuation :) (sans parler des smileys !).
     

    ouechTonton

    Member
    french
    C'est le genre de questions savoureuses qui plait beaucoup à mon esprit cartésien !
    Je fais une recherche sur le net, et, pour l'instant, vous êtes les seuls à évoquer le sujet.

    Je ne sais plus d'où me vient cette idée, mais moi j'applique cette règle :

    ! Exclamation simple, qu'on devrait employer la plupart du temps, ne serait-ce que par souci de style. Un bon écrivain cherche même à ne pas les employer du tout, comme le dit F. Scott Fitzgerald :"Enlevez-moi tous ces points d'exclamation. Un point d'exclamation est comme rire de vos propres plaisanteries."

    !!! Très forte exclamation, colère. Et si jamais, vous vous sentiez le coeur à un propos de pure démence, hors de contrôle, employez les majuscules. Imaginez par exemple un adolescent clôturant une discussion difficile avec ses parents : "MAIS LAISSEZ-MOI VIVRE !!!" Ca a quand même plus d'allure que dix points d'exclamation à la suite.

    ? Interrogation simple, usuelle.

    ??? Profonde interrogation où la question est un mystère total. Par exemple :"Mais si l'espace est infini, c'est qu'il contient une infinité de planètes comme la nôtre. Et donc, sur ce nombre infini de possibilité, la même personne que moi existe forcément ailleurs, non ???"

    ?! Marque la surprise, l'étonnement. Cet étonnement appelle une réponse, donc c'est indirectement une question. Un bon exemple : "Qu'est-ce tu fous là ?!"

    ???!!! Mon préféré ! La surprise totale, l'abasourdissement. Vous êtes face à l'incompréhensible, bouche bée.

    Mais bon... De ce que je comprends, tout cela est interdit ! Seuls ? et ! sont formellement autorisés. Me voilà déçu et tarabiscoté par mon esprit cartésien et mon goût d'en faire beaucoup. Je crois que je vais m'en tenir à ma règle. Et à ce propos, c'est pareil pour les points de suspension, ils vont par trois, un point c'est tout !

    =P
     
    Last edited:

    Chimel

    Senior Member
    Français
    Je retiendrais de tout cela qu'il y a des niveaux de langue non seulement grammaticaux et lexicographiques, mais aussi, ce qu'on sait moins, dans le domaine de la typographie. Toutes les variantes du ! et du ? simples peuvent être utilisées pour marquer les nuances que tu indiques, mais il faut savoir qu'il s'agit d'une typographie non académique, relâchée ou facétieuse, à n'utiliser donc que dans des contextes informels.

    Ces formes typographiques sont à classer parmi tous les procédés qui visent à reproduire à l'écrit les intonations et les usages informels de l'oral.
     

    Gégé Le Penseur

    New Member
    Français (french)
    Bonjour,

    L'usage de l'association des ! et ? peut également faire ressortir une association antinomique entre l'exclamation (afirmation) et l'interrogation...

    C'est ainsi qu'une phrase pouvant apporter une afirmation quasi certaine sera accompagnée d'un petit ? en son centre tel que !?!

    De même, une phrase interrogative pour laquelle une part d'affirmation est présente pourra être complété de ?!?

    En revanche, les "!!!???" ou "???!!!" sont peut-être de trop !

    D'ailleurs, dans Word (pour ne pas le nommer) on peut utiliser cette association sans générer d'espace incecable entre chaque "point"...

    Par ailleurs, le triplement d'un ? ou d'un ! peut également apporter la notion de "suite" non écrite mais bel et bien pensée... Ce au même titre que ce point de suspension auquel on reste suspendu en attendant la suite qui ne viendra peut-être jamais (qui sait !?!)

    Bref, chacun ne voit-il pas midi à sa porte !?! (oups, moi, midi, je le vois à ma montre ou mon horloge !) Et à quoi bon cherche midi à quatorze heure (d'ailleurs, étant en heure d'été, le midi (heure solaire) est effectivement à quatorze heures (heure civile, légale, etc.)

    Tiens, justement, il fut un temps, j'écrivais "etc..." alors qu'il s'agit d'une faute puisque le "etc." et les "..." signifient, en fait, la même chose (m'a-t-on dit pour me corriger !)

    Mais ne faut-il pas aussi se rappeler que le français est une langue "VIVANTE" ?!?

    Ceci dit, les règles d'un temps donné (passé et parfois dépassé) peuvent évoluer vers celles du temps futur tout en passant par le présent (aussi imparfait que je puisse être dans mes propos ;) !?!)

    (...)

    G2LP
     
    Last edited by a moderator:

    satory

    Member
    français
    Bonjour,
    je reviens sur cette question.
    je dois écrire "et toi tu le savais"
    mais il faut que la phrase soit un cri et une question en même temps.
    comment éviter le ?!
    merci
     

    Roméo31

    Banned
    français - France
    - Je voudrais dire tout d'abord que, contrairement à ce qui a été écrit ci-dessus, le point d'interrogation peut être triplé et même doublé. C'est une affaire de contexte.

    "Comme tout les signes mélodiques ["?", "!", etc.], le point d'interrogation peut être doublé, triplé [...]" : Jacques Drillon, Traité de la ponctuation française, Gallimard, p. 347.

    - A mon avis, il faudrait connaître le contexte dans lequel tu veux écrire cela pour te conseiller en toute connaissance de cause.
    Toutefois, en pareille circonstance, je te rappelle que l'usage de certains signes mélodiques peut être doublé ou remplacé par celui de certains moyens typographiques, comme le soulignement ou les caractères gras, ou bien par l'emploi de majuscules.

    Ex. en dehors de l'interrogation exclamative :
    Oui, mais TOI, tu le savais !
    Oui, mais TOI, tu le savais !!!
    Oui, mais TU LE SAVAIS.
    Etc.
     

    satory

    Member
    français
    merci pour ta réponse.
    le contexte est simple:
    je suis en train d'ecrire un roman dans lequel, a un moment donné, le héros se lève de sa chaise furieux et questionne en huralnt son interlocuteur:
    et toi!! tu le savais!!?? donc, c est une question criée!
    je veux savoir si on peut ajouter cote à cote le point d exclamation ET le point d interrogation.
    merci
     

    Roméo31

    Banned
    français - France
    Il ne s'agit donc pas de ce qu'on appelle une "interrogation exclamative", dans laquelle on remplace le point d'interrogation par un point d'exclamation, car la phrase n'est pas vraiment interrogative.

    Ici, il s'agit bien d'une interrogation, compte tenu du contexte que tu donnes. Aussi, je ne mêlerais pas les ? aux !, car on ne saurait plus très bien qu'il s'agit d'une question.

    Ex. : - Et toi, tu le savais, hein, tu le savais ? hurla-t-il à ...
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    - Je voudrais dire tout d'abord que, contrairement à ce qui a été écrit ci-dessus, le point d'interrogation peut être triplé et même doublé.
    On peut faire toutes sortes de choses, mais la majorité des typographes condamnent cet usage. Tous les éditeurs dignes de ce nom ne multiplient d'ailleurs pas non plus ces signes.
     
    < Previous | Next >
    Top