-rai / -rais - prononciation du futur et du conditionnel

patrickr

Senior Member
canada, english
Si je ne me suis pas trompé, les conjugaison pour la futur et le conditionel utilise les mêmes 'radical' (stem) et dans les singuliers la difference est seulement ais, ais, ait et ai, as,a.

Ma questions est, est-ce les ponounciations sont la même aussi?

Comme

irai vs irais

feras vs ferais

verra vs verrait

merci.

Note des modérateurs : Plusieurs fils ont été fusionnés pour créer celui-ci. Voir également le fil digramme "ai" - prononciation : [e] / [ɛ] pour le cas général ainsi que ce fil sur le forum français-anglais.
 
Last edited by a moderator:
  • DearPrudence

    Dépêche Mod (AL mod)
    IdF
    French (lower Normandy)
    Bonjour

    En attendant une meilleure réponse ...
    Nous, les Français (enfin, moi, du moins), avons du mal à savoir si l'on utilise le futur ou le conditionnel avec "je" car les deux formes se prononcent de la même façon :
    (pour moi) : /j'irai/ = /j'irais/

    Mais, sinon, pas de confusion
    feras vs ferais
    /a/ vs /è/

    verra vs verrait
    verras vs verrais
    /a/ vs /è/


    Il y aussi une différence au pluriel :
    FUTUR ------------------------ CONDITIONNEL

    je mangerai ------------------- je mangerais
    tu mangeras ----------------- tu mangerais
    il mangera ------------------ il mangerait
    nous mangerons ------------- nous mangerions
    vous mangerez -------------- vous mangeriez
    ils mangeront --------------- ils mangeraient

    J'espère que cela vous aide.
     

    Punky Zoé

    Senior Member
    Pau
    France - français
    Bonjour,
    Il me semble qu'en bon français on devrait prononcer différemment les terminaisons en "ai" (prononcés comme "é") des terminaisons en "ais"ou en "ait" (prononcés comme "è"), mais en réalité selon les accents régionaux c'est plus ou moins vrai. Par exemple dans le sud de la France on prononce tout de la même façon ("é"). A faire confirmer par d'autres...
    Bien sûr, feras et ferais ou verra et verrait ne se prononcent pas de manière identiques.
     
    Last edited by a moderator:

    jester.

    Senior Member
    Germany -> German
    Bonjour,
    Il me semble qu'en bon français on devrait prononcer différemment les terminaisons en "ai" (prononcés comme "é") des terminaisons en "ais"ou en "ait" (prononcés comme "è"), ...

    Ça, c'est comme l'on me l'a enseigné à l'école. Je pense donc que c'est la manière "standard" de prononcer le terminaisons, même si beaucoup de français ne le font pas.
     

    Areyou Crazy

    Senior Member
    England English speaker
    je partirai

    je partirais


    Salut!

    est - ce qu'en francais on prononce le futur et le conditionnel dans la manière meme? J'ai entendu des français qu'on fait pas de distinction entre le futur et le conditionnel en ce qui concerne le prononciation!
    si oui est- ce le meme pour il partira et tu partiras ???

    merci!
     

    Bléros

    Senior Member
    Jax
    USA, English
    Je crois qu'au Canada on prononce le future et le conditionnel de deux façons différentes. Mais en France, je pense qu'il n'y a pas de distinction.
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Si, il y a bien une différence également en France (mais peut-être pas dans toutes les régions), qui permet justement de distinguer les deux temps !

    Je partirai (ai se prononce [e] « é »)
    Je partirais (ais se prononce [ɛ] « è »)
     

    KaRiNe_Fr

    Senior Member
    Français, French - France
    Je ne suis pas sûre que beaucoup de monde (au moins dans le sud de la France) prononcent ceci « correctement » (moi la première ! Chez moi la différence est à peine audible... voire nulle.). ;)
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Je dirais que -ais se prononce généralement [ɛ] (sauf peut-être dans le Midi ?) alors que -ai est prononcé [e] ou [ɛ] suivant les régions ou l'habitude. Mais je suis d'accord que de nos jours la prononciation de -ai tend à évoluer de plus en plus vers [ɛ]…

    EDIT: Il s'agit pour moi de la même différence qu'entre le passé simple et l'imparfait des verbes en -er (p.ex. j'aimai / j'aimais)…
     

    Oluc (Yvon)

    Banned
    Français, English
    Je crois qu'au Canada on prononce le future et le conditionnel de deux façons différentes. Mais en France, je pense qu'il n'y a pas de distinction.

    Vous avez absolument raison, Bléros. En Amérique, les gens font spontannément la différence entre partirai (ré) et partirais (rè). Cette distinction n'apparaît toutefois pas naturelle chez les Français. J'ai toujours voulu savoir pourquoi sans jamais y réussir ...
     

    itka

    Senior Member
    français
    Mais je suis d'accord que de nos jours la prononciation de -ai tend à évoluer de plus en plus vers [ɛ]…

    :D Désolée, MC ! Chez nous (la bonne moitié sud de la France) c'est le contraire !
    Le [ais] évolue vers le [é] ce qui nous amène à dire :
    je partirais [partiré] comme je partirai [partiré]

    Pitié pour ma transcription phonétique !
     

    Areyou Crazy

    Senior Member
    England English speaker
    merci à tout le monde
    on m'a dit toujours que il y n a pas de difference mais je me demande alors comment est ce possible de faire distinction entre une phrase certaine et une phrase conditionnelle! si c'est le context qui nous dit , puis je suis perdu!
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Vu les avis exprimés, il semblerait qu'en plus d'être régionale, la prononciation diffère entre les personnes d'une même région ! De plus, la tendance à prononcer -ai et -ais de façon identique se répand certes un peu partout, mais pas de la même façon suivant les régions, puisqu'en Suisse on tend à dire indifféremment [ɛ] alors que dans le Midi on tend à prononcer indifféremment [e]…

    Remarque pour les non-francophones : Visiblement, cela ne sert à rien d'apprendre une quelconque prononciation « standard » étant donné qu'elle n'existe pas ! :(
     

    maellita

    Senior Member
    Je confirme les dires de MC, normalement on fait une distinction entre le futur (é) et le conditionnel (è), idem pour le passé simple et l'imparfait des verbes en -er.
    Seulement voilà, comme je le constate tous les jours dans ma famille, les accents régionaux ont eu raison de tout ça, et aujourd'hui on prononce par exemple tout en "è" en Bretagne ("du lait", "un poney", "je partirai" donneront donc dans ma famille paternelle "du lè", "un ponè", "je partirè", etc.;) ) mais tout en "é" en Provence (ma famille maternelle dit donc "du lé", "un poné", "je partiré" ;) )
     

    Montaigne

    Senior Member
    French, France
    Je pense que le grand Victor n'imaginait pas qu'on pût mal prononcer dans ses (les siens) vers :
    "Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne
    Je partirai.Vois-tu je sais que tu m'attends."

    PartirÈ et sÉ ? Allons donc !
     

    raphaelenka

    Senior Member
    switzerland
    c'est toujours la grande question de définir ce qui est juste et ce qui ne l'est pas, cela dit, et jusqu'à preuve du contraire, en français standard, -ais fait le son è et -ai é...
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    C'est bien ainsi qu'ils devraient (conditionnel !) logiquement se prononcer. Cependant, contrairement à la grammaire et à l'orthographe qui relèvent de l'écrit ou qui ont des règles strictes assez bien établies, la prononciation est directement liée à l'oral. Or la langue évolue. Je ne pense donc pas que l'on puisse définir de prononciation « standard » pour ce genre de subtilité. Je me vois mal en effet dire à Karine, Ploupinet, Itka et les autres que leur prononciation est incorrecte ! :)
     

    itka

    Senior Member
    français
    Je me vois mal en effet dire à Karine, Ploupinet, Itka et les autres que leur prononciation est incorrecte ! :)

    Merci Cher Maître ! ;)
    Il ne manquerait plus que ça : au nom de qui, de quoi, dire à des "natifs" que leur prononciation est incorrecte ! Mais aux oreilles de qui ? Qui fait donc la prononciation sinon... nous-mêmes ?

    Ne t'en déplaise, Montaigne,
    "Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne
    Je partirai.Vois-tu je sais que tu m'attends."
    PartirÈ et sÉ ?
    C'est presqu'ainsi que je l'ai apprise (je partiré) et que je l'ai entendue réciter, par des générations d'élèves... et le vieux Victor n'est pas sorti de sa tombe pour autant.
    Allons donc !
    Où tu voudras ! Tu pourras constater par toi-même que toutes les langues évoluent tranquillement sans demander d'autorisation à personne et qu'en la matière, il n'y a pas de gardien de la loi...
     

    Montaigne

    Senior Member
    French, France
    "Je partirÉ" étant la prononciation correcte, Victor peut reposer dans Ur.
    "PartirÈ" eût troublé son sommeil. Il semble bien que nous soyons d'accord.
    Quant à "natif" il n'exclut pas "fautif" et je me demande pourquoi nous prendrions tant de soins à respecter la phonétique des langues dont nous ne sommes pas "natifs" (et en celà encouragés par ceux qui le sont), alors que nous nous en exonérerions pour notre propre langue.
    Mon "Allons donc!" n'était pas une invitation à visiter la Grèce.
     

    yannalan

    Senior Member
    france, french, breton
    Etant né en milieu "pied-noir' 'français d'Algérie), les deux sont pour moi "é", mais il est vrai qu'en théeorie, la distinction de Montaigne et Mâitre Capello est vraie. Ceci dit, il est non moins vrai que les subtilités de prononciation du français disparaissent de plus en plus, que ce soit la distinction é/è en fin de verbe , a/â (dans patte/pâte), un/in, etc...
    A l'école pour distinguer "ai" et "ais", il n'y a qu'une solution : transposer à la deuxième personne....
     

    Nanon

    Senior Member
    français (France)
    "Je partirÉ" étant la prononciation correcte, Victor peut reposer dans Ur.
    "PartirÈ" eût troublé son sommeil. Il semble bien que nous soyons d'accord.

    montaigne c'est la France la prononciation 'correcte' ? est tres importante ici! Meme - si c'est impossible pour les anglophone en toute façon!

    C'est absolument la prononciation "correcte" ! Je me souviens que mon père (Jurassien, pour info) me reprenait quand j'étais petite parce que je ne faisais pas la distinction entre "je partirai" (é) et "je partirais" (è). J'ai grandi en Provence (cela ne s'entend pas... sauf quand j'en ai envie), j'habite maintenant en région parisienne et les gens autour de moi ne font pas non plus cette distinction. Cette opposition tend à s'estomper de plus en plus -> autrement dit, la prononciation "correcte" à un instant T et en un lieu L n'est pas figée, ni dans le temps ni dans l'espace.
    Moi aussi, j'ai toujours récité ce poème en disant "Je partirè". Pôv' Totor.
     

    itka

    Senior Member
    français
    Ce que j'ai voulu dire, c'est que pour moi partiré et je sé se sont toujours prononcés de la même façon...
    Ce qui prouve bien qu'il n'y a pas UNE prononciation exacte et beaucoup de fausses (car il faut aussi penser aux prononciations bien différentes du Quebec, de l'Afrique Francophone ou de la Suisse).

    Sur ce point, il est bien clair que notre système phonologique est en pleine évolution.
    Elle est moins avancée que dans le cas des voyelles [a] et [â] où l'opposition a disparu et [un] et [in] en voie d'extinction, mais il n'y a pas de doute et je me demande s'il n'y a pas plus de francophones qui ont perdu la distinction que d'autres qui la font encore...

    Et le cher Totor ne saurait nous en vouloir... lui qui ne parlait ni n'écrivait comme Rabelais qui lui-même...
     

    mamimitsan

    Member
    Espagne, espagnol (j'habite en France)
    Bonjour,

    J'aimerais vous demander comment faire la pronontiation de l'imparfait et du futur, c'est à dire, le -ais -ais- ait se prononce avec -e fermée ou -e ouverte et par conséquent le conditionnel, a-t-il la même pronontiation ou pas? Et le futur?

    Merci
     

    Annalees

    Senior Member
    Tu me perds Janpol...

    -e fermé = é
    -e ouvert = è

    prononciation de ces 3 temps:

    je mangeais / je mangerais / je mangerai = è

    non?

    ou alors il faut VRAIMENT que je rentre en France! ahahaha
     

    janpol

    Senior Member
    France - français
    non, non, rassure-toi, Annalees, je sais que je les prononce mal mais c'est ainsi...
    Bien entendu j'ouvre le "e" de "mer" (la mer), "maître", "père" mais je ferme celui de "lait"... et je ne fais pas figure d'exception en Normandie...
     

    itka

    Senior Member
    français
    Moi aussi, je prononce tous mes é bien fermés (du moins en syllabe ouverte) mais en français standard, on prononce (on doit ou on devrait prononcer:rolleyes:) :
    - l'imparfait et le conditionnel : avec un è (ouvert)
    je mangeais, je mangerais
    - le futur : avec un é (fermé)
    je mangerai
     

    Nicomon

    Senior Member
    Langue française ♀
    Je crois que cette particularité de fermer les E qui devraient être ouverts au conditionnel et à l'imparfait, ou d'ouvrir les E qui devraient être fermés au futur est moins présente au Québec.

    Je fais une nette distinction entre le futur mangerai (é) et les imparfait et conditionnel mangeais/ mangerais (è). Et puis je prononce lait = lè.

    J'ai par contre tendance à prononcer le présent « je sais » avec un e fermé (sé). Allez donc comprendre !
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Je fais une nette distinction entre le futur mangerai (é) et les imparfait et conditionnel mangeais/ mangerais (è). Et puis je prononce lait = lè.

    J'ai par contre tendance à prononcer le présent « je sais » avec un e fermé (sé). Allez donc comprendre !
    Je dis presque comme toi : généralement [e] pour le futur (mais il m'arrive parfois de le prononcer [ε]) et [ε] pour le conditionnel et l'imparfait ainsi que pour lait [lε]. Mais je prononce sais avec un e ouvert : [sε]. En Suisse, on tend en effet à tout prononcer avec des e ouverts [ε], y compris certains é ! :eek:
     

    IsaMilano

    Senior Member
    French-France
    Pour moi, ils se prononcent tous les trois avec le e ouvert, il n'y a que le contexte qui permet de comprendre quel temps on a utilisé!
     

    Oh là là

    Senior Member
    russe-Russie
    - l'imparfait et le conditionnel : avec un è (ouvert)
    je mangeais, je mangerais
    - le futur : avec un é (fermé)
    je mangerai

    C’est ce qu’on m’a appris à l’université (prononciation standard)
    +
    j’ai, je sais, je vais - avec [é]
     

    Xence

    Senior Member
    Algeria (Arabic - French)
    Ici, tout est fermé. Ou presque...
    Comme chez janpol! :)

    Il faut bien que quelques uns aient tort pour justifier la raison d'autrui. (Proverbe mauresque)
     

    Nicomon

    Senior Member
    Langue française ♀
    Oui, c'est la règle :)
    De quelle règle s'agit-il donc:confused:

    Les gens prononcent à leur façon, et on se comprend, mais... on vous a vraiment enseigné à prononcer vais avec un e fermé?

    Bon ma question est peut-être hors sujet puisque le titre du fil ne faisait pas mention du présent de l'indicatif.
     
    Last edited:

    itka

    Senior Member
    français
    Oui, il semble qu'il y ait une règle...
    Je l'ai découverte alors que je parlais le français depuis une trentaine d'années et que je l'enseignais depuis environ dix ans ! C'est dire si elle est importante...:rolleyes:
    Elle sert principalement à culpabiliser les francophones qui ne prononcent presque jamais comme ça et accessoirement à donner du travail aux profs et aux élèves étrangers !

    Donc, elle dit que : ce qui s'écrit "ai" se prononce avec un è ouvert sauf dans les verbes au futur. Alors ouvrez bien grande la bouche et entraînez-vous : le lait, il fait, je vais, la baie, j'ai... la laie fait du lait...:D

    Oh la la, je ne crois pas qu'on t'aie enseigné à prononcer : je vais [jeuvé]... ou alors, ton prof s'est un peu mélangé les pinceaux ! (= s'est un peu embrouillé).
    De toutes façons, ne vous inquiétez pas : ça n'a aucune importance, chacun prononce à sa manière, selon son âge, sa région, ses préférences...
     

    Nicomon

    Senior Member
    Langue française ♀
    Bien d'accord. Il suffit de se rappeler de ne pas mettre de S au futur et de ne pas oublier le S (ou le T, pour il) à l'imparfait et au conditionnel. ;)
     

    englishman

    Senior Member
    English England
    Je prononce "je vais" comme "je vè" mais "mangerai" comme "mangeré" et "mangerais" comme "mangerè". Mais je ne crois pas que cela se conforme à votre règle puisque "mangerais" n'est pas au futur.

    Je ne me souviens pas si le prof nous a enseigné une règle générale pour le prononciation de "ai" (c'est il y a plus de trente ans) mais il a bien insisté sur le distinction de "mangerai" et "mangerais" à cause de la confusion qui est possible dans ce cas-là.
     

    Oh là là

    Senior Member
    russe-Russie
    Oh la la, je ne crois pas qu'on t'aie enseigné à prononcer : je vais [jeuvé]... ou alors, ton prof s'est un peu mélangé les pinceaux ! (= s'est un peu embrouillé).
    De toutes façons, ne vous inquiétez pas : ça n'a aucune importance, chacun prononce à sa manière, selon son âge, sa région, ses préférences...
    Voilà une surprise (oh là là ! :)) Je n’ai pas pu trouver mon ancien manuel de phonétique, mais j’en ai trouvé un autre sur l’internet, dont voilà l’extrait (il s’agit des cas particuliers de la prononciation du [é]) :
    1) dans les mots: gai [ge], le quai [ke]
    2) dans les formes verbales: je vais [ve], j’ai [e], je sais [se]
    3) dans les terminaisons des verbes au passé simple et au futur simple: je donnai [-ne], je donnerai [-nre]


    Donc, d’après ce que je comprends, le point 2) est erroné ? Ou il n’y a pas de règle et , comme le dit itka, "ça n'a aucune importance, chacun prononce à sa manière, selon son âge, sa région, ses préférences"?
    Les pauvres étudiants russes qui perdent du temps et des forces pour apprendre toutes ces exceptions !
     

    June Apple

    Senior Member
    French - France
    Alors, techniquement, chez moi on nous appris à l'école (je sais, ça fait loiiiiin) que :
    - A l'imparfait, les terminaisons -ais, -ais, -ait, -aient se prononcent -e ouvert ([ε]) . De même pour le conditionnel, car les terminaisons sont les mêmes.
    - Au passé simple de la première personne du singulier du premier groupe (-er), la terminaison -ai se prononce -e fermé ([e]).
    - Au futur, la terminaison -ai (de la première personne blablabla...) se prononce -e fermé ([e]).

    J'en ai retenu, pour faire simple, que -ai se prononçait fermé, mais qu'en ajoutant un -s ou un -t, on l'ouvrait. Toutefois, à l'oral, je ne fais vraiment pas attention à ma façon de prononcer. Quand je lis, à la rigueur...

    Notez bien qu'il s'agit de verbes ici. Je ne connais pas la règle pour les autres natures du mots. Très honnêtement, je ne prête pas vraiment attention à ce détail.
     
    Top