sang impur (liaison)

< Previous | Next >

Lépido

Senior Member
Snowyyyy, if you're interested in the rules governing liaison, you'll be interested in the articles listed here in our Resources subforum. The one marked with a lightbulb is particularly complete. :)

The rule that applies in this case is that liaison is forbidden between a singular noun and the adjective that follows it.

As with any rule, there are a handful exeptions, most of which are "set expressions" where the liaison is allowed: le fait accompli comes to mind... as does the (unusual) liaison in the chorus of the French national anthem: sang impure impur.

Edit: typo correct, thanks Lépido!
jann: thanks for the link, most useful, even (especially) for French natives!
may I just correct: "sang impur", not "impure". Did you hear a liaison in our anthem between "sang" and "impur"??? = sanguimpur? I have never made or heard it.
 
Last edited by a moderator:
  • janpol

    Senior Member
    France - français
    cette liaison avec "sang", en effet, ne me semble guère naturelle, pourtant je l'ai entendue au théâtre, il y a bien longtemps, dans la bouche de Jean Vilar, je crois : "Je l'ai vu tout couvert de sang et de poussière" ("sangué")... Gérard Philippe faisait lui aussi des liaisons semblables...
     

    itka

    Senior Member
    français
    Je l'ai entendue souvent, cette liaison... mais elle est produite par un phénomène d'hypercorrection qui fait plutôt sourire...:) Je l'ai même lue dans un roman (mais lequel ?) écrite sous la forme "sang guimpur".

    Je ne chante pas souvent "La Marseillaise" :D (l'ai-je jamais fait ? :p) mais je ne ferais certainement pas la liaison, sauf pour m'en moquer !
     

    jann

    co-mod'
    English - USA
    Je l'ai entendue souvent, cette liaison... mais elle est produite par un phénomène d'hypercorrection qui fait plutôt sourire...:)
    Hypercorrection ?! C'est un phénomène moderne, ça, qui consiste à ajouter des liaisons qui ne devraient pas être là, lorsqu'on a envie de bien prononcer mais on ne sait pas où mettre ces liaisons facultatives ! :p

    Pour la liaison facultative avec sang, j'avais plutôt l'impression qu'il s'agissait d'une très vieille liaison héritée du vieux français, qui ne persiste que dans la Marseillaise et dans l'expression figée suer sang et eau... et encore seulement lorsque prononcée (sur la consonne K, pour ceux qui ne l'ont jamais entendue) par un locuteur qui a envie de parler bien formellement.

    Du TLFi:
    Prononc. et Orth.: [sɑ̃]. Homon. sans, cent et formes de sentir. Pas de liaison sauf parfois dans La Marseillaise: sang impur [sɑ̃kε̃py:ʀ] et dans suer sang et eau [sɑ̃keo].
    ...et encore ici.
     
    Last edited:

    Aoyama

    Senior Member
    français Clodoaldien
    Je l'ai entendue souvent, cette liaison... mais elle est produite par un phénomène d'hypercorrection qui fait plutôt sourire...:) Je l'ai même lue dans un roman (mais lequel ?) écrite sous la forme "sang guimpur".
    Pas vraiment "d'hypercorrection" ici mais un phénomène phonétique courant .
    Changement de timbre des consonnes finales de liaison :
    Ce changement de timbre survient par relâchement de la prononciation, ce relâchement avait produit l'amuïssement de la finale.
    Le g vélaire sonore se prononce [k], vélaire sourde. Un long article. Un sang impur,sang et eau, Bourg-en-Bresse. Cette prononciation est vieillie et ne se pratique plus guère. Le g a tendance à conserver son timbre même en liaison. (...)
     
    Last edited:

    itka

    Senior Member
    français
    J'ai été toujours étonnée qu'on continue à parler de la liaison finale en -k (sourde) plutôt qu'en -g (sonore) car je ne l'ai jamais entendu prononcer de cette façon :
    "un long-G-article", "Bour(g)-G-en-Bresse" (que j'ai plus souvent entendu appeler [buRãbrès] par les natifs (de Bourg-en-Bresse).

    Je parlais d'hypercorrection, car il me semble que ces liaisons sont obsolètes, mais après tout, il y a sans doute des régions ou des personnes qui les font encore couramment...
    Moi, je prononce sans hésiter : [sã~ɛpyR] "san//impur" et [syesãeo] "suer san//et//eau". La liaison me paraît ridicule (peut-être pas à d'autres)...
     
    < Previous | Next >
    Top