se me armó el mierdero (armarse)

Gavotte

Senior Member
français
Bonjour,

J'ai du mal à comprendre cette phrase :
"Otra vez se me armó el mierdero, vida cagada la mía." (Lue dans un roman de l'écrivain colombien Tomas Gonzalez).
Pour le contexte : il s'agit d'un personnage masculin qui vient d'entrer chez lui et se trouve entourée de femmes qui lui tapent sur les nerfs ("el mierdero" en question)...

"Et voilà ce merdier qui me tombe encore dessus, pauvre de moi"?

Merci!
 
  • jprr

    Senior Member
    french - France
    Bonjour,
    Personnellement je trouve ça plus difficile à rendre en français qu'à comprendre :).
    "armarse" -> se monter / se mettre en état de marche...
    En français on dirait probablement " une fois de plus je me suis retrouvé dans le merdier" / "le medier m'est tombé dessus".
    Alternatives ... le merdier s'est mis en place / s'est déchaîné ...
     

    Gavotte

    Senior Member
    français
    Effectivement, ce n'est pas un problème de compréhension, mais de traduction qui conserverait le ton!
    Je pense qu'avec tes propositions, Jprr, je devrais m'en sortir.
    Merci!
     

    swift

    Senior Member
    Spanish – Costa Rica (Valle Central)
    Hmm... No estoy seguro en cuanto a "tomber dessus". ¿Podrías explicarnos por qué se le armó el mierdero :)D) a este hombre?
     

    RedHairFrenchGuy

    Senior Member
    French
    Bonjour,

    J'ai du mal à comprendre cette phrase :
    "Otra vez se me armó el mierdero, vida cagada la mía." (Lue dans un roman de l'écrivain colombien Tomas Gonzalez).
    Pour le contexte : il s'agit d'un personnage masculin qui vient d'entrer chez lui et se trouve entourée de femmes qui lui tapent sur les nerfs ("el mierdero" en question)...

    "Et voilà ce merdier qui me tombe encore dessus, pauvre de moi"?

    Merci!

    Oui votre traduction me semble bonne exceptée la fin "pauvre de moi" qui édulcore le vulgaire et qui veut dire je pense "Quelle p*t**n de vie est la mienne"
     

    Gavotte

    Senior Member
    français
    Hmm... No estoy seguro en cuanto a "tomber dessus". ¿Podrías explicarnos por qué se le armó el mierdero :)D) a este hombre?


    Le merdier, à ses yeux, c'est une assemblée de femmes (belles-soeurs, voisines, etc.) qui se réunissent régulièrement chez lui...

    Oui votre traduction me semble bonne exceptée la fin "pauvre de moi" qui édulcore le vulgaire et qui veut dire je pense "Quelle p*t**n de vie est la mienne"

    En effet, merci pour cette remarque.
    En fait, je pensais envoyer un autre post sur le degré de vulgarité de cette expression...
     
    Last edited by a moderator:

    Cintia&Martine

    Senior Member
    Français
    Buenos días, bonjour,

    Donc si je comprends bien ce n'est pas vraiment un merdier qui lui tombe de dessus ou dans lequel il tombe mais un
    - bazar / foutoir qu'on monte / organise chez lui
    => On m'a encore monté c'bazar !

    Au revoir, hasta luego
     
    Last edited:

    esteban

    Senior Member
    Colombia Spanish
    Je suis d'accord avec Cintia&Martine. "Mierdero" traduit plus l'idée de "bazar", "foutoir", "bordel"...

    Tu pourrais également envisager :

    Encore ce bordel chez moi ? Mais quelle chienne de vie !

    Saludos,
    esteban
     

    Gavotte

    Senior Member
    français
    Je suis d'accord avec Cintia&Martine. "Mierdero" traduit plus l'idée de "bazar", "foutoir", "bordel"...

    Tu pourrais également envisager :

    Encore ce bordel chez moi ? Mais quelle chienne de vie !

    Saludos,
    esteban


    Oui, en effet, ça sonne bien mieux, bien plus naturel!

    Merci à tous pour vos réactions.
     

    jprr

    Senior Member
    french - France
    Buenos días, bonjour,

    Donc si je comprends bien ce n'est pas vraiment un merdier qui lui tombe de dessus ou dans lequel il tombe mais un
    - bazar / foutoir qu'on monte / organise chez lui
    => On m'a encore monté c'bazar !

    Au revoir, hasta luego
    Ben, on peut le voir comme "on" m'a refoutu le bordel - ou "le bordel s'est réinstallé" du simple fait de la présence de toutes ces "amies" :); question de contexte...
    Après, "merdier" ou "bordel", c'est plus une affaire de goûts personnels que de différence fondamentale. J'aurais gardé "merdier" pour faire le pendant avec "la vie de merde", mais ce sont des options.
     

    Damien_Javier

    Member
    Français
    Hola !

    Le conte Puntero izquierdo de Mario Benedetti débute par cette phrase : Vos sabés las que se arman en cualquier cancha más allá de Propios.

    Pas de contexte pour savoir ce que désigne las. J'ai pensé à 2 traductions possibles :
    - Registre très familier (dans l'esprit du conte) : tu sais comment ça se passe sur tous les terrains derrière Propios
    - Ou : Tu sais ce qui s'organise...

    L'une des deux vous semble correcte ?
     

    Lamarimba

    Senior Member
    En español la que se arma, la que se forma, la que se organiza, la que se monta remiten, paradójicamente, a un lío, un embrollo, a un desorden.
    Si en francés ce qui s'organise puede tener ese matiz...
     
    Last edited:

    Damien_Javier

    Member
    Français
    En español la que se arma, la que se forma, la que se organiza, la que se monta remiten, paradójicamente, a un lío, un embrollo, a un desorden.
    Si en francés ce qui s'organise puede tener ese matiz...

    Gracias ! Entonces voy a tratar de introducir un poco de desorden en la frase.
     
    Top