seul - place dans la phrase, sens (unique/seulement), adjectif/adverbe, accord

< Previous | Next >

lembisico

Senior Member
français / España
Bonjour,

Savez-vous si "seul" doit prendre un "s" dans le cas suivant ? :
"Seul(s)? 30% des gens sont capables de..."

J'aurais tendance à mettre un "s", mais comme "seul" a ici une valeur adverbiale, je n'en suis pas sûre.

Merci d'avance.

Note des modérateurs : Plusieurs fils ont été fusionnés pour créer celui-ci.
 
Last edited by a moderator:
  • Gévy

    Senior Member
    Français France
    Salut!

    J'avoue que dans une phrase comme celle-ci je n'emploierais jamais "seul" (ni au singulier ni au pluriel, éh, éh, éh...). La phrase qui me semble la plus habituelle serait:

    30% des gens seulement sont capables de...
     

    geve

    Senior Member
    France, French
    D'après ce que je comprends, "seul" est ici un adjectif, qui a une valeur adverbiale, mais un adjectif quand même... donc logiquement il faut l'accorder. On écrirait bien "Seule Sophie m'a appelé" ou "Seuls les enfants de moins de 12 ans peuvent entrer gratuitement", non ?

    Or ici le sujet est pluriel, donc "seuls" doit être au pluriel.
     

    mickaël

    Senior Member
    […]

    Sinon, j'ai ces exemples dans le Robert et le Hachette :
    "Seuls comptent les faits."
    "Spectacle que seuls les enfants apprécient."

    […]
     
    Last edited by a moderator:

    muycuriosa

    Senior Member
    German, Germany
    Bonjour à tous,

    j'ai appris qu'on utilise 'seul, seule' et non pas 'seulement' quand le mot se rapporte au sujet, par exemple:

    Seule mon amie peut m'aider / Mon amie seule peut m'aider.

    Comme 'mon amie' est le sujet, je ne peux pas utiliser 'seulement' - voilà ce que j'ai appris.

    Mais dans un texte, j'ai trouvé:
    Seulement 5% des jeunes pensent que le plus important, c'est d'être connu. Est-ce correct?
    Si oui, pourquoi?

    Après tout, '5% des jeunes' est aussi le sujet - ????!

    Merci pour vos réponses.
     

    itka

    Senior Member
    français
    A mon avis, c'est mal dit. La phrase me semble un composé de deux phrases possibles :
    "Seuls, 5% des jeunes pensent..."
    ou bien : "5% des jeunes, seulement, pensent..." ce qui n'a pas le même sens.
     

    Anne345

    Senior Member
    France
    N'est-ce pas plutôt qu'il faut éviter d'utiliser seul quand il ne s'applique pas au sujet ?

    "Parmi les épithètes détachées en tête de phrase, il faut mettre seul à part ; cet adjectif occupe, en effet, très fréquemment cette position et souvent même sans pause, quand, se rapportant apparemment au sujet et s’accordant avec celui-ci, il a une valeur quasi adverbiale et pourrait être remplacé par seulement, uniquement ; il « marque que l’idée verbale s’applique exclusivement au mot auquel il se rapporte » . (...)
    Seule une femme pourrait le consoler.
    (...)
    Seul, avec la valeur décrite ci-dessus, accepte d’autres places : 1) Une femme pourrait seule le consoler ; — 2) Une femme seule pourrait le consoler (ex. ambigu, surtout par écrit ; oralement, il faut détacher seule du syntagme nominal ; sinon, le sens serait « une femme sans compagnon »).
    (...)
    Quand seul ne se rapporte pas au sujet, le détachement est impossible. Si on n’emploie pas l’adverbe seulement, on est réduit aux tours ambigus que nous venons de mentionner : J’aime la vérité seule ou … la seule vérité. "(Grevisse)
     

    muycuriosa

    Senior Member
    German, Germany
    Merci pour ces explications. Pourtant, il me reste des questions:

    Je voudrais exprimer 'Il n'y a que Marie qui peut m'aider.' = Seule Marie peut m'aider. = Marie seule peut m'aider.

    Si j'ai bien compris la citation du Grevisse, je pourrais dire aussi 'Seulement Marie peut m'aider.' ou 'Uniquement Marie peut m'aider.'
    Pourtant, on nous a appris que 'seulement' en début de phrase était un synonyme de 'mais' - ??!

    Et finalement: pour toi, la phrase 'seulement 5% des jeunes pensent que le plus important, c'est d'être connu' est donc correcte?

    Merci d'avance pour ta réponse.
     
    Last edited by a moderator:

    Anne345

    Senior Member
    France
    'Il n'y a que Marie qui peut m'aider.' = Seule Marie peut m'aider. = Marie seule peut m'aider.
    Oui

    Si j'ai bien compris la citation du Grevisse, je pourrais dire aussi 'Seulement Marie peut m'aider.' ou 'Uniquement Marie peut m'aider.'
    Oui, mais c'est moins "élégant"

    Pourtant, on nous a appris que 'seulement' en début de phrase était un synonyme de 'mais' - ??!
    Pas toujours, voir les deux sens A et B

    Et finalement: pour toi, la phrase 'seulement 5% des jeunes pensent que le plus important, c'est d'être connu' est donc correcte?
    Oui

    La première forme Seule Marie peut m'aider me parait la meilleure, mais toutes sont correctes.
     
    Last edited by a moderator:

    Bert100

    Senior Member
    Belgium, Dutch
    Bonjour

    quelle est la bonne structure?

    Au cas où il y aurait plusieurs personnes de nettoyage, seulement / seul la première doit s’enregistrer.

    Bav

    Bert
     

    Bert100

    Senior Member
    Belgium, Dutch
    pourquoi est-ce qu'il ne fait pas d'adverbe? C'est une autre signification alors ou c'est totalement incorrecte dans n'importe quel sens?

    bav
     

    Grop

    Senior Member
    français
    Bonjour, je pense que la phrase avec l'adverbe conviendrait aussi, sans changer le sens de la phrase.

    (J'avoue que je préfère la version avec l'adjectif ceci dit).
     

    arundhati

    Senior Member
    French - France
    On pourrait bien sûr utiliser "seulement", mais pas à la place dite, il faudrait écrire alors : la première seulement doit s’enregistrer.
    Mais comme Grop, je trouve cela un peu plus lourd.
     

    Bert100

    Senior Member
    Belgium, Dutch
    Bonjour

    Quelqu'un peut me dire si le mot "seuls" est correcte dans cette phrase?
    Moi je pensais mettre seulement... parce si tu le remplace par pe. unique (du même sens) ça devient uniquement....

    Dès lors, nous profitions également de la présente pour vous rappeler qu’en absence d’un contrat et/ou d’un bon de commande dûment signé seules les conditions générales et/ou particulières du fournisseur (telles que décrites dans notre remise de prix) sont d’application.

    Merci

    Bert
     

    Lacuzon

    Senior Member
    French - France
    Bonjour,

    Oui, Seules est correct ici, seulement me paraîtrait bizarre.

    Qu'en l'absence me semble plus commun, en outre ou au lieu de et/ou me semble suffisant.
     

    Caribou88

    Senior Member
    English - Canada
    Bonjour à tous,

    Voici une phrase qui me pose problème :

    « Il appartient aux seuls États d’y mettre fin. » (ordre 1)

    Au lieu de cet ordre, j’ai envie d’écrire : « Il appartient seuls aux États d’y mettre fin. » (ordre 2), mais sans certitude car c’est un locuteur natif qui a écrit l’ordre 1.

    Pour ce qui est de l’ordre 1, je le vois comme équivalent de seul dans la phrase suivante : « Ironiquement, les seuls garçons qui voulaient jouer avec le chien étaient allergiques aux animaux. » Ma logique : dans ces deux phrases, la position des mots ne change pas (article+seul+nom commun). Donc j’ai l’impression que l’ordre 1 manque quelque chose.

    Pour ce qui est de l’ordre 2, je le vois comme équivalent de seul dans la phrase suivante : « Seuls les garçons détiennent le droit d’entrer dans cette cabane; les filles n’y ont pas accès. » Ma logique : dans ces deux phrases, la position des mots ne change pas (seul+article+nom commun).

    Au fond, ce qui me gêne, c’est le « à ». Est-ce que le « à » change la grammaire, si ma compréhension en est bonne d’abord, de l’exemple dont il s’agit?

    Merci à l’avance de m’éclairer à ce sujet!
     

    quinoa

    Senior Member
    french
    Allez voir ici.
    Il appartient aux Etats seuls ... / aux seuls Etats ...

    1) Seuls les Etats devront y mettre fin / 2) Les Etats seuls devront ... / 3) Les seuls Etats devront ...
    Dans 1°, seuls a une valeur adverbiale.
     
    Last edited by a moderator:

    Caribou88

    Senior Member
    English - Canada
    D’accord. Merci pour le lien. Donc, si je veux dire que seulement les États (et aucune autre entité) devraient y mettre fin, seul prend la valeur adverbiale : « Il appartient seuls aux États d’y mettre fin ». J’ai bien compris?

    Quinoa,
    Je vois que vous m’avez proposé une autre structure de phrase. C’est parce que vous trouver « Il appartient seuls aux… » un peu boiteux ou simplement parce que j’ai dit que le « à » dans la phrase me posait problème?
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Donc, si je veux dire que seulement les États (et aucune autre entité) devraient y mettre fin, seul prend la valeur adverbiale : « Il appartient seuls aux États d’y mettre fin ». J’ai bien compris?
    Pas tout à fait. En fait, ta phrase n'est pas correcte.

    Il appartient seuls aux États d'y mettre fin. :cross:
    Il appartient seulement aux États d'y mettre fin. :tick:
    Il appartient aux seuls États d'y mettre fin. :tick:
     

    Panini_Hawaii

    Senior Member
    Suisse-Allemand
    Bonsoir à tous,

    J'ai un problème avec la position et la signification de "seul,e". Je ne sais pas si je l'ai correctement appris:

    - L'espoir seul la console.
    - Seul l'espoir la console.
    -> Dans le sens de "Elle n'a besoin de rien d'autre que l'espoir. L'espoir suffit pour la consoler."

    - C'est le seul espoir. (Il n'y a pas d'autre espoir que celui-ci).

    -Le seul espoir la console. (<- le "seul", est-il ici employé de façon analogue à "l'espoir seul la console", "seul l'espoir la console")

    Merci de m'aider.
     

    SergueiL

    Senior Member
    Français
    Bonjour,
    - L'espoir seul la console.
    - Seul l'espoir la console.
    Ces deux formes sont équivalentes, on estime la première plus élégante.

    - C'est le seul espoir. (Il n'y a pas d'autre espoir que celui-ci).
    C'est exactement cela.

    -Le seul espoir la console. (<- le "seul", est-il ici employé de façon analogue à "l'espoir seul la console", "seul l'espoir la console")
    C'est une tournure qu'on peut considérer comme littéraire et qui signifie effectivement qu'il n'y a que l'espoir qui la console.
     

    Panini_Hawaii

    Senior Member
    Suisse-Allemand
    Salut,

    Dans cette phrase-ci:

    Il me rassure par son seul optimisme (J'ai lu cette phrase quelque part sur Internet mais je ne me rappelle plus le contexte)

    puis-je postposer le seul aussi

    ->Il me rassure par son optimisme seul

    ou le remplacer même par seulement?

    ->
    Il me rassure seulement par son optimisme

    Merci déjà d'avance.
     

    JeanDeSponde

    Senior Member
    France, Français
    Postposer "seul" ne serait pas naturel ici.
    Utiliser seulement changerait le sens :
    Il me rassure par son seul optimisme : son optimisme suffit à me rassurer.
    Il me rassure seulement par son optimisme : il n'y a que son optimisme qui puisse me rassurer.
     

    JeanDeSponde

    Senior Member
    France, Français
    Seul, antéposé directement au nom, a le sens de unique :
    Ma seule histoire d'amour c'est vous
    Antéposé mais séparé par un article, il signifie seulement :
    Seule ma paresse m'empêche de réussir
    En position postposée, le sens change beaucoup : il signifie qui n'est pas avec quelqu'un d'autre, qui est sans compagnie :
    Ce bar est fréquenté par des hommes seuls.
     
    Last edited:

    Panini_Hawaii

    Senior Member
    Suisse-Allemand
    Je te remercie pour tes bonnes explications.

    Pour vérifier si j'ai bien compris l'emploi de seul:

    Ma phrase est-elle bonne?

    Par sa seule présence, il me rend heureux.

    Seulement par sa présence/ par sa présence seulement il me rend heureux a un autre sens, non?
     
    Last edited by a moderator:

    Micia93

    Senior Member
    France French
    Comme l'a dit Snark dans son post 8 :
    "par sa seule présence, il me rend heureux" = sa seule présence suffit à me rendre heureux (comme d'autres choses)
    "seulement par sa présence/ par sa présence seulement" = je ne suis heureux que par sa seule présence (s'il n'est pas là, je suis malheureux)
     

    Panini_Hawaii

    Senior Member
    Suisse-Allemand
    Quand est-ce que je peux postposer le seul sans qu'il change de sens ("solitaire")? Je ne le comprends pas parce que SergueiL m'avait dit que cette première tournure (L'espoir seul) serait encore plus élégante.

    Merci déjà d'avance.
     

    SergueiL

    Senior Member
    Français
    Je modifie légèrement ce que j'ai écrit il y a un peu plus d'un an.

    Selon la position de "seul", postposé ou antéposé et dans ce dernier cas selon qu'il sera ou non intercalé entre le déterminant et le nom, le sens variera.
    1. Par sa seule présence, il me rend heureux.
    Seule
    ne peut ici être employé que comme attribut, le sens étant : sa présence suffit à me rendre heureux. On pourrait le remplacer par "simple".
    2. Par sa présence seule, il me rend heureux.
    Possible, même sens mais peu naturel.
    3. Seule par sa présence, il me rend heureux.:cross:

    En modifiant légèrement la construction :
    1. Seule sa présence me rend heureux.
    "seule" a une valeur quasi-adverbiale, il est à comprendre comme seulement ou Il n'y a que sa présence qui peut me rendre heureux.
    2. Sa seule présence me rend heureux.
    "seule" a valeur d'adjectif , il est à lire comme "son optimisme suffit..." On pourrait le remplacer par "simple".
    3. Sa présence seule me rend heureux.
    Ambigu, les deux sens ci-dessus sont possibles mais avec cependant une prédominance du sens 1.
     

    Roméo31

    Banned
    français - France
    Panini,

    Deux précisions :

    1° "Seul" peut signifier "qui vit dans la solitude", "qui est isolé" s'il est placé après le nom ("l'homme", "l'être humain", etc.).
    Ex. : L'homme seul peut-il être heureux ?

    Une phrase comme celle-ci : Le seul Napoléon Ier connut une telle gloire est considérée par des grammairiens comme un archaïsme littéraire, à utiliser avec précaution. Dans la langue courante, il est préférable d'écrire : Seul Napoléon Ier connut une telle gloire.
     

    Anna-chonger

    Senior Member
    Chinese
    Bonjour à tous,

    j'ai un doute sur la bonne formulation de la pharse suivante :

    Cette allocation est destinée aux familles où (a)seul un parent / (b)un seul parent / (c)seulement un parent / (d)juste un parent s'occupe des enfants.

    Est-ce que toutes ces quatres formulations sont possibles et correctes ?

    Merci d'avance de me corriger !
     

    Balt

    New Member
    French - France
    Je vote (b), qui me paraît plus naturelle.
    Grammaticalement, les autres me paraissent correctes mais... eh bien, moins naturelles. (Dans l'ordre, je dirais b, c, a, d. Je n'aime vraiment pas la (d) bien qu'elle paraisse correcte.)
     

    Anna-chonger

    Senior Member
    Chinese
    Euh... si j'ai bien compris la dernière modification de Sergueil, les phrases proposées pas Panini dans le post 5 doivent être comprendre de la manière suivante :
    L'espoir seul le console. = Seul l'espoir le console. : Il n'y a que l'espoir qui puisse le consoler.
    Le seul espoir le console. : L'espoir suffit à le consoler.

    Ou bien je me trompe ? Merci de me corriger ou me confirmer !
     

    Anna-chonger

    Senior Member
    Chinese
    Seule une femme pourrait le consoler.
    (...)
    Seul, avec la valeur décrite ci-dessus, accepte d’autres places : 1) Une femme pourrait seule le consoler ; — 2) Une femme seule pourrait le consoler (ex. ambigu, surtout par écrit ; oralement, il faut détacher seule du syntagme nominal ; sinon, le sens serait « une femme sans compagnon »).
    D'accord... mais... selon les exemples donnés ici, on doit pouvoir dire : Une seule femme pourrait le consoler, non ?


    Et puis, d'après ce que j'ai appris de ce fil mais aussi du site que je cite, la phrase "Seuls ses parents savaient qu’elle était malade" peut être aussi formulée comme :
    Ses parents seuls savaient qu’elle était malade.
    Ses parents seulement savaient qu’elle était malade.

    Mais non * Seulement ses parents savaient qu’elle était malade.
    Ai-je bien compris ?



     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Les sens possibles sont différents :
    • Une seule femme pourrait le consoler → deux sens possibles : 1º il n'existe qu'une seule femme au monde qui pourrait le consoler ; 2º une femme seulement (et non deux ou plus) suffirait à le consoler.
    • Une femme seule pourrait le consoler → deux sens possibles : 1º une femme qui est toute seule (c'est-à-dire non accompagnée) pourrait le consoler ; 2º uniquement une femme (et pas un homme) pourrait le consoler.
    • Seule une femme pourrait le consoler → même sens que le dernier sens ci-dessus : uniquement une femme (et pas un homme) pourrait le consoler.

    Quant à seulement, sa place dans la phrase ne change rien. Ainsi, Seuls ses parents savaient qu'elle était malade peut avoir le même sens que :
    • Ses parents seuls savaient qu'elle était malade.
    • Ses parents seulement savaient qu'elle était malade.
    • Seulement ses parents savaient qu'elle était malade.
     

    manuhard

    Banned
    French - France
    Bonjour,

    Dans la phrase 'Ils élèvent seuls leurs enfants',
    'seuls' est adjectif, mais pourtant : élever n'est pas un verbe d'état.
    L'adjectif 'seuls' caractérise le sujet, mais aussi le verbe, et donc, comment faire la différence entre adjectif (avec accord) et adverbe (sans accord) ?

    Merci d'avance !

    manuhard
     

    wm138

    Senior Member
    USA
    Chinese
    Par moments, ils étaient percés en tous sens par des regards d’une extrême activité comme en ont seuls devant une personne qu’ils ne connaissent pas des hommes à qui, pour un motif quelconque, elle inspire des pensées qui ne viendraient pas à tout autre – par exemple des fous ou des espions.

    [Marcel Proust : A l’ombre des Jeunes Filles en fleurs]

    « Seuls » est un adjectif et modifie « des homme », est-ce que je peux écrire « seuls des hommes » ?

    Merci beaucoup.
     

    Bezoard

    Senior Member
    French - France
    "seul" est ici souvent analysé comme un adverbe, ou du moins un adjectif adverbial, et son placement est parfois un peu délicat.
    Si vous le déplacez ainsi :
    ...comme en ont, devant une personne qu’ils ne connaissent pas, seuls des hommes à qui, pour un motif quelconque, elle inspire des pensées qui ne viendraient pas à tout autre – par exemple des fous ou des espions.
    c'est possible, mais assez gauche, et en fait, il vaudrait mieux revenir au vrai adverbe seulement :
    ...comme en ont, devant une personne qu’ils ne connaissent pas, seulement des hommes à qui, pour un motif quelconque, elle inspire des pensées qui ne viendraient pas à tout autre – par exemple des fous ou des espions.
    En revanche, il aurait été facile et même élégant d'avancer seuls et d'écrire :
    ...comme seuls en ont, devant une personne qu’ils ne connaissent pas, des hommes à qui, pour un motif quelconque, elle inspire des pensées qui ne viendraient pas à tout autre – par exemple des fous ou des espions.
     

    wm138

    Senior Member
    USA
    Chinese
    Supposons que le mot "femmes" remplace le mot "hommes", nous devrions écrire "seules", correct? Merci beaucoup.
     

    Anne_of_Green_Gables

    New Member
    English
    Quand peut-on utiliser "seul" comme adverbe dans une phrase comme remplaçant de "seulement". D'autres forums/questions ont détaillé que "seul" est utilisé comme adverbe lorsqu'il est placé en tête de phrase. Mais peut-on utiliser "seul" comme adverbe lorsqu'il est placé ailleurs dans une phrase ? Je serais très reconnaissante des réponses que pourraient m'aider à bien saisir cette règle grammaticale.

    Par exemple : Un père se suicide et seul le silence marque la fin de sa vie. OU Un père se suicide et seulement le silence marque la fin de sa vie.
     

    Bezoard

    Senior Member
    French - France
    Un père se suicide et seul le silence marque la fin de sa vie.
    Dans cette phrase, on peut encore dire que "seul" est en tête de la proposition, puisqu'il y a deux propositions indépendantes.
    Cela dit, seul pourrait se situer ailleurs : Le silence seul marque la fin de sa vie. Le silence marque seul la fin de sa vie.
     

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    Le TLFi est assez détaillé, y compris sur l'accord de seul (lire les citation données en illustration sur la page SEUL : Définition de SEUL) :
    [Dans des constr. attributives ou avec la fonction d'épith. mais avec une valeur adv.]
    1. En appos. [Seul exclut toute pers. ou toute chose autre que celle qu'il représente] Synon. de seulement, ne... que.
    a) [En tête d'une phrase ou d'une prop. sub.; séparé ou non par une virgule] (...)
    b) [Placé après un n., un pron. ou un verbe] (...)
    c) [Placé avant un n.] (...)
    d) [Renforce une loc. causale, finale, cond.] (...)
     
    < Previous | Next >
    Top