soberana paliza

El Gatucu

Senior Member
Spain Spanish
Bonjour,
Expresión empleada a menudo para describir una derrota "sin paliativos", en el argot deportivo (en muchos deportes, por cierto):
Mi propuesta: "une sacrée râclée"------ "El Real Madrid recibió una soberana paliza en El Molinón"---"Le Real a pris une sacrée / grosse râclée / tannée à El Molinón".

Merci.
 
  • Nanon

    Senior Member
    français (France)
    On peut également dire que le Real s'est pris une grosse claque mais c'est un petit peu moins humiliant (oh, à peine...) qu'une raclée magistrale.

    Le dictionnaire maison (voir paliza - Diccionario Español-Francés WordReference.com) donne aussi branlée, mais ce mot est carrément vulgaire (voir branlée - Dictionnaire Français-Espagnol WordReference.com). À utiliser avec précaution. Voir par exemple «Ne pas prendre une branlée», Nicollin mega serein avant de recevoir le PSG

    Aux adjectifs suggérés ci-dessus, on peut ajouter sévère : une sévère raclée, une sévère dérouillée et même une sévère branlée...
     
    Top