souillé par l’usurpateur

L'expression 'souillée par l’usurpateur' veut dire quoi ?

Voici le contexte: 'Ce fut ce petit haut monde qui inventa aux Tuileries le raffinement de dire toujours en parlant au roi dans l’intimité le roi à la troisième personne et jamais votre majesté, la qualification votre majesté ayant été « souillée par l’usurpateur ».'

Cliquez sur ce lien pour en savoir plus: Les Misérables Tome 3
 
  • ancenis

    Senior Member
    français/France
    l'Usurpateur
    Intéressante cette majuscule liée à un mot péjoratif; je pensais vous reprendre, mais j'ai constaté que selon les sources de l'époque, elle apparaît ou pas, sans que l'on puisse clairement déterminer pourquoi. Certes, qualifier Bonaparte d'usurpateur suffit à renseigner sur l'opinion de son auteur, mais pourquoi certains le gratifient-ils d'une majuscule ? Est-ce pour mieux marquer l'énormité, l'infamie de cette usurpation, ou au contraire une admiration secrète et peut-être inconsciente pour lui, ou au moins la reconnaissance de son poids dans l'histoire ?
     

    atcheque

    Senior Member
    français (France)
    Pour moi, ils l'utilisent comme sobriquet. Tel le Tigre, le Grand Timonier (les plus adaptés ici) ; le King. Ou plus simplement le Grand ; le Beau, le Bon (le Bonnet :D ).
     
    Last edited:

    JClaudeK

    Senior Member
    Français France, Deutsch (SW-Dtl.)
    L'expression 'souillée par l’usurpateur' veut dire quoi ?
    Peut-être te demandes-tu pourquoi elles considèrent que la qualification "votre majesté" a été "souillée" et ce que c'est qu'un 'usurpateur'.
    Personne qui, par ruse ou par violence, s'empare d'un bien, d'un pouvoir, d'une dignité, d'un titre ne lui appartenant pas ou auquel il ne peut prétendre.
    Voir ici:
    « Sa Majesté » est une qualification honorifique régie par les conventions diplomatiques pour qualifier un monarque (roi, sultan, prince souverain). Elle est utilisée de manière protocolaire. « Sa Majesté impériale » est parfois utilisé pour désigner les empereurs et les impératrices.
    Napoléon n'étant pas de sang royal, il n'aurait pas eu droit à ce titre. Or, il se faisait appeler ainsi après son couronnement.
    Pour les royalistes, cette qualification avait donc été souillée (= salie, dévalorisée) et ils préféraient ne plus l'utiliser pour le roi.
     
    < Previous | Next >
    Top