souk (bordel)

NotTheDoctor

Senior Member
Español - English - Français
Par exemple, il m'arrive de m'exclamer aussi « loukati lo souk ! » devant beaucoup de désordre. :p
Jê crois avoir compris... ou je suis peut-être à côté de la plaque :
souk = bazar = b****l ? :confused:


NTD

Note de la modération : nouveau fil créé à partir de ce dernier afin d'éviter toutes confusions. Règle #10.
 
Last edited by a moderator:
  • itka

    Senior Member
    français
    souk = bazar = b****l ?
    Euh... oui !;) mais "souk" est d'abord un mot arabe qui veut dire un "marché"... de là, il est passé dans le langage courant français avec le sens de lieu agité, désordonné...
     

    NotTheDoctor

    Senior Member
    Español - English - Français
    Euh... oui !;) mais "souk" est d'abord un mot arabe qui veut dire un "marché"... de là, il est passé dans le langage courant français avec le sens de lieu agité, désordonné...

    Merci pour la confirmation. J'ai toujours trouvé cela amusant, mais j'avoue employer le mot "b****l" assez souvent et parfois "bazar", selon les circonstances. Par contre, je n'avais jamais entendu le mot "souk" dans ce sens là.

    Bonne soirée

    NTD
     

    Punky Zoé

    Senior Member
    Pau
    France - français
    Bonjour

    Souk est entré dans le langage courant dans ce sens là et même dans le dictionnaire !
    Il est moins négatif que bordel (sauf dans "joyeux bordel" :D) et peut être utilisé avec humour.
     

    NotTheDoctor

    Senior Member
    Español - English - Français
    C'est marrant, j'ai vécu 7 ans en France et je n'ai connu ce mot qu'avec la chanson de Bénabar "Les épices du souk du Caire"... Je connaissais le mot "bazar" car il existe tel quel en espagnol, mais le mot "souk" est un peu différent. Mais finalement, que ce soit le mot arabe "souk" ou le persan "bazar", ils veulent dire "marché" tous les deux. Est-ce que vous savez comment ces mots sont-ils devenus synonyme de désordre ? J'ai toujours imaginé que c'était parce que par rapport aux marchés européens vous trouviez que les marchés orientaux étaient trop désordonnés...

    NTD
     

    Piotr Ivanovitch

    Senior Member
    France
    Oui, il est clair que les "occidentaux-civilisés" voyaient comme un infâme capharnaüm (mot hébreu) les marchés des "orientaux-sauvages" ; cette acception de baazaar et de souk est manifestement influencée par le colonialisme de l'époque.
     

    Xence

    Senior Member
    Algeria (Arabic - French)
    Effectivement, souk fait partie des mots empruntés à l'arabe pendant la période coloniale, avec cette connotation péjorative caractéristique. Il y en a des dizaines d'autres: caoua, chouia, djebel, gourbi, henné, maboul, etc.

    Par contre, on oublie trop souvent que la majorité des mots français d'origine arabe (plus de 5% de la langue française, selon de modestes estimations) provient de cette période où pratiquement tout le sud de l'Europe était sous domination arabo-musulmane (près de 8 siècles, tout de même, qu'on a un peu tendance à passer sous silence!).

    Des mots tels que tarif, divan, matelas, sucre, sofa, talc, aubergine, sorbet, alcôve, alcool, magasin, et des centaines d'autres nous viennent de là.
     
    Last edited:

    oresti

    Member
    french
    Je voulais juste mettre un petit commentaire a Xence. Je ne savais pas que tous ces mots etaient d'origine arabe. C'est genial. Merci.
     
    < Previous | Next >
    Top