spreading rumours about me that

Charlie Parker

Senior Member
English Canada
Un élève s'est plaint que d'autres élèves parlaient dans son dos en disant qu'il avait le béguin pour une fille dans une autre classe. Il a dit quelque chose comme "Billy and Suzie are spreading rumours about me that I've got a crush on Sally." J'insiste toujours pour que mes élèves fassent un effort pour me parler en français. Alors, mon élève m'a demandé comment dire ça en français. Je lui ai proposé quelque chose comme «...font courir des rumours rumeurs sur moi que j'ai le béguin pour...» J'ai consulté ce fil sur "spread rumours." Je ne sais pas si on peut employer « que » comme en anglais. Mon autre ideé est d'utiliser « selon lesquelles j'ai le béguin...» Qu'en pensez-vous ? Que diriez-vous spontanément ?
 
Last edited:
  • atcheque

    Senior Member
    français (France)
    Bonjour Charlie,

    font courir des rumeurs (sur moi) comme quoi j'aurais ; sur moi est superflu.

    Mais je dirai sans problème au singulier :
    font courir la rumeur que j'aurais ; sur moi n'irait pas ici, à mon goût.
     

    Phil512

    Senior Member
    Français - Belgique
    Bonjour,
    Oui ! "... font courir des rumeurs sur moi selon lesquelles j'aurais le béguin pour..." est encore mieux que "j'ai"
    "Comme quoi", évoqué par atcheque me paraît plus familier. A l'oral, ça se dit effet couramment. C'est aussi validé par Larousse sans restriction et non signalé comme familier. Mais cela me paraît une langue moins châtiée.
    D'accord avec atcheque quant au fait que "sur moi" est superflu. Maintenant, s'agissant d'une plainte très personnelle et si, par ailleurs, on utilise "comme quoi", tout ça devient plus familier et "sur moi" cadre moins mal dans le contexte.
     
    Last edited:

    Philippides

    Senior Member
    Français - France
    Bonjour
    "répandent des rumeurs" "font courir le bruit/des rumeurs" "disent partout"

    For "I've got a crush", do not use "avoir le béguin" which is extremely ol-fashioned, look at this thread.
     

    Charlie Parker

    Senior Member
    English Canada
    Merci atcheque, Phil512 et Philippides. J'aurais dû penser au conditionel « j'aurais...». Je ne me serais jamais douté que l'expression « avoir le béguin pour » était démodé.
     

    Kecha

    Senior Member
    French (France)
    On peut dire également 'Billy et Suzy disent à tout le monde que ...'
    :thumbsup:
    C'est la formulation la plus naturelle pour un enfant !

    Quand j'étais petite, on parlait "d'être amoureux" : "Billy et Suzy, ils disent que je suis amoureux de Sally !"
     

    Nicomon

    Senior Member
    Langue française ♀
    On peut aussi combiner les suggestions.

    Billy et Suzy font courir des rumeurs sur moi/à mon sujet. Ils disent à tout le monde que...

    Sinon je dirais (déjà suggéré): Billy est Suzy font courir la rumeur que je suis amoureux de Sally.
    Je ne trouve pas la conditionnel essentiel. Le présent de l'indicatif me vient plus spontanément.

    Pour le carnet de québécoiseries : ... que j'ai un kick sur Sally.
    Avoir un kick sur : avoir le béguin pour quelqu’un
    Source : Trente expressions « pure laine ».
     

    Cath.S.

    Senior Member
    français de France
    Les rumeurs courent, on dit aussi qu'elles circulent :
    Billy et Suzy font circuler des rumeurs comme quoi je serais amoureux de Sally.


    N'en déplaise à ma chère @Nicomon (salut Nico !) je préfère aussi le conditionnel.:p
     

    Nicomon

    Senior Member
    Langue française ♀
    Salut Cath ! :)

    Curieusement, si je disais « ... des rumeurs comme quoi / selon lesquelles » je préfère aussi le conditionnel.

    Mais je dirais au singulier (comme j'ai écrit) : font courir la rumeur que je suis / que j'ai un kick sur.
    Je trouverais curieux de dire : ... la rumeur que je serais amoureux / que j'aurais un kick sur.

    D'accord pour font circuler, mais je pense qu'on peut aussi dire aussi are circulating en anglais.
     
    Last edited:
    Top