sticky couple / amants collant

hadas

Member
Hebrew, Israel
Bonjour,

Est-ce que on peut décrire une personne dans un couple (ou un amant) comme "collante" en français ?

En hebreu on dirait que les amants sont collants s'ils se touchent beaucoup et s'embrassent en public, s'ils s'appellent par des noms kitsch (mon chou, etc.) . Existe-elle une telle expression en français?

merci
 
  • xmarabout

    Senior Member
    French - Belgium
    Bien sûr, j'en connais plusieurs qui sont des amants "collants" mais je ne citerai pas de noms ;)

    En plus formel, on peut aussi parler de couple "fusionnel"
     

    janpol

    Senior Member
    France - français
    j'aurais également proposé "relation fusionnelle"
    "collant" s'emploie mais avec un autre sens (négatif) : c'est l'un des deux membres du couple qui est jugé collant par l'autre; il le suit partout, l'"étouffe"...
     

    Eric75

    Senior Member
    Français - France
    Dans "collants", il y a une idée négative qu'il n'y a pas dans "collés". Mais collés ne s'emploierait pas comme adjectif, mais juste comme verbe (ok avec Austin Pal). En revanche, il manque dans "collés" et "fusionnels" le côté un peu ridicule des petits noms kitch à la "mon chou".
    Du coup, je chercherais plutôt vers des termes comme "gagas", "comme des crapauds morts d'amour"...
     

    janpol

    Senior Member
    France - français
    Ca me semble être une bonne solution : je vois "fusionnel" comme positif et "collés l'un à l'autre" comme péjoratif.
    (post envoyé avant que j'aie lu celui d'Eric. Pourquoi "collés" ne serait-il pas adjectif ? "On les voit toujours collés l'un à l'autre" : collés" = attribut du cod "les")
     
    Last edited:

    Eric75

    Senior Member
    Français - France
    tout à fait ok pour l'expression "On les voit toujours collés l'un à l'autre", mais on ne pourrait pas dire de quelqu'un qu'il est simplement "collé" (sans préciser à qui/quoi), alors que "collant" se suffit à lui-même, et traduit une attitude permanente (participe présent).
    En revanche, au pluriel, pas de pb, puisqu'un sens réfléchi est implicite : "ces deux-là, ils sont collés (sous-entendu : l'un à l'autre)". Perso, j'entends un agacement teinté de jalousie chez celui qui dit cette phrase.

    Dans le même genre d'idée, j'ai entendu ma fille utiliser l'expression "ces deux là, ils sont scotchés", mais je ne sais pas si le terme est vraiment très usité.

    Dans tous les cas, il manquera toujours le sens "ridicule" et "bêbête" des attitudes que tu évoques dans ton post initial, si tu restes dans un registre "adhésif"...
     
    < Previous | Next >
    Top