supposer que

carminita

Member
français
Hola
No sé qué tiempo emplear después de suponer que en esta frase:
"J'aurai pu le lui dire, Iglesia aurait pu le lui dire encore mieux que moi. Mais à quoi bon. Je suppose qu'il devait être persuadé qu'il faisait là quelque chose d'absolument sensationnel [...]"
El tiempo del verbo suponer en el texto es el presente. Así que el tiempo del verbo que sigue tiene que ser el presente del subjuntivo. Pero el contexto general del texto es el pasado. Por eso quiero poner "supongo que estuviera convencido de que [...]". Pero quizás sea un error de concordancia de tiempo. "Supongo que esté convencido [...]" en un texto al pasado no me parece correcto.
La verdad no sé qué poner.
¡Socorro!
 
  • chlapec

    aMODiño...
    Galician & Spanish-Spain
    Yerras al afirmar que el verbo que sigue a "supongo que" debe estar en subjuntivo. No se en otros países, en España se dice "supongo que debía/debio (según el caso)/debe/deberá/etc (siempre indicativo). No es así en otras lenguas, como el italiano, en que el subjuntivo introduce el matiz de duda o inseguridad, quizás te confunda eso.
    En fin, en este caso concreto yo creo que la correspondencia de tiempos se puede mantener: "Supongo que estaba convencido de que hacía/estaba haciendo..."
     

    cachomero

    Senior Member
    Spanish - Spain
    Bonjour,

    Voilà une régle à embrouiller les esprits. Suponer que ne s'accorde pas nécessairement avec le subjonctif. L'accord est comme pour pensar ou imaginar et ici c'est comme en français : imparfait de l'indicatif
    supongo que debía estar/estaba seguro de que hacía algo completamente extraordinario...
    Quelque chose comme ça.
    On utilise le subjontif quand on fait des hypothèses invraisemblables et que l'on veut la presenter comme ça : Supongamos que mi padre fuera Neptuno y mi madre la Luna...
    Si tu utilise l'indicatif, par contre, tu veux dire que ton ascendant pourrait très bien être divin... En tu cas un je suppose (et tout présent) donne en général un indicatif, puisque l'on ne fait pas de supposition dans le vide. Enfin, la vérité embrouille par fois davantage que les régles...
    Cordialement,

    Cachomero
     

    carminita

    Member
    français
    Merci beaucoup, maintenant cela me semble plus claire.
    Donc dans le cas de cette phrase tirée du même texte: "je suppose qu'il n'aurait pas pris le trot pour tout l'or du monde" je dois mettre "supongo que no habría cabalgado al trote por todo el oro del mundo" ?
     

    cachomero

    Senior Member
    Spanish - Spain
    Oui, ça me paraît très bien. Là, le conditionnel fais référence à une condition qui n'a pas été réunie : je suppose qu'il n'aurait pas pris le trot pour tout l'or du monde (s'il lui eût été promis...)
    Par contre, prendre le trot est une expression courante qui veut dire s'empresser et non pas monter à cheval.
     
    Top