terre à terre

Lori11

Member
portuguese Brazil
Bonjour, est-ce que l'expression terre à terre a une connotation négative? Est-ce approprié de dire "Albert Pujols est terre à terre malgré son succès"?
Merci.
 
  • Anna-chonger

    Senior Member
    Chinese
    Bonjour,

    Est-ce que "être terre à terre" signifie plutôt qu'une personne est sans ambition, ou bien qu'elle est banale, modeste ?
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Ni l'un ni l'autre… Cela signifie plutôt qu'elle ne sait pas rêver, qu'elle manque d'imagination, qu'elle est très/trop proche des préoccupations du quotidien.
     

    Piotr Ivanovitch

    Senior Member
    Français
    « Terre à terre », utilisé en adjectif pour qualifier une personne, est synonyme de « matérialiste, attaché aux réalités » ce qui, selon le contexte, peut représenter une qualité ou un travers.
    C'est, en général, plutôt péjoratif, critique, et synonyme alors de « étroit, voire mesquin » ; mais cela peut aussi devenir positif quand il s'oppose à « tête en l'air, utopiste, illuminé », il devient alors synonyme de « réaliste, prosaïque, pratico-pratique ».
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Le sens positif est à mon avis assez rare. Personnellement, je ne l'emploierais jamais ainsi. Pour un tel sens, on dira plutôt avoir les pieds sur terre comme déjà relevé par Topsie au début de ce fil.
     

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    Dans mon vocabulaire, terre-à-terre est antonyme d'idéaliste / rêveur et synonyme de réaliste / pragmatique (pratico-pratique).
    Une personne trop terre à terre peut être un brin ennuyeuse / manquer de couleur, mais je ne l'associe pas à matérialiste.

    Sans l'ajout de trop, je dirais.... plutôt neutre que positif ou négatif.
    Cela dit, cela me semble un sens élargi de « avoir les (deux) pieds sur terre ».

    La définition suivante est plutôt négative à mon avis :
    Être terre-à-terre
    Être prosaïque, matériel, sans ambition
    Avoir un esprit peu capable de se détacher des choses communes
    Source : Etre terre-à-terre - dictionnaire des expressions françaises - définition, origine, étymologie - Expressio par Reverso
     
    Last edited:

    Piotr Ivanovitch

    Senior Member
    Français
    Le sens positif est à mon avis assez rare. Personnellement, je ne l'emploierais jamais ainsi (message #7).
    En fait, c'est le contexte qui déterminera si l'expression est utilisée de manière péjorative ou méliorative (message # 10).
    Notons quand même deux synonymes de « terre à terre », cités par Nicomon, qui donnent toujours une appréciation positive, quel que soit le contexte, et qui ne sont ni rares ni recherchés : réaliste et pragmatique.
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Justement, pour moi ces autres termes, certainement positifs, ne sont pas synonymes de terre à terre, qui est à mon avis intrinsèquement négatif, synonyme de prosaïque, qualifiant toujours un certain manque (de distinction, d'idéal, de fantaisie, de sensibilité, etc.).
     

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    synonyme de prosaïque, qualifiant un certain manque (de distinction, d'idéal, de fantaisie, de sensibilité, etc.).
    C'est justement dans ce cas que je dis : trop terre à terre. :)

    Mais comme je l'ai écrit plus haut... je crois que je donne à l'expression un sens élargi synonyme de « qui a les pieds sur terre ».
    J'espère qu'on me pardonnera de mettre ce lien sur le site français seulement : down to earth.
     
    Last edited:

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Cette interprétation n'engage que toi.
    Certainement pas que moi. :) Voir par exemple le TLFi (c'est moi qui souligne) :
    B. − Au fig.
    […]
    2. Loc. adj. Qui a rapport aux préoccupations matérielles, aux réalités quotidiennes au concret; qui manque d'élévation, de hauteur de vues. Synon. prosaïque. But, considérations, goûts, soucis, travaux, vie, vues terre à terre; formule terre à terre; réalisme terre à terre. Il avait un esprit terre à terre. Il voyait les hommes et les choses non pas en philosophe, mais en administrateur (A. France, Vie fleur, 1922, p. 342).Laissant (...) au sociologue la recherche des tensions et des forces de cohésion sociale, le géographe effectue ses choix en fonction de préoccupations plus terre à terre, qui s'appuient sur la distance, la densité d'occupation humaine, les conditions matérielles d'existence (Colloque géogr. appl., 1962, p. 124).
    Ou encore Littré :
    Fig. Terre à terre, d'une manière dépourvue de toute élévation.
    Comment, cet impertinent ne veut pas que les femmes aient de l'esprit ! il condamne toutes nos expressions élevées, et prétend que nous parlions toujours terre à terre ! Molière, Impromptu, 3.
    Je demande pardon à votre bel esprit de cette lettre toute terre à terre, mais il en faut quelquefois de cette façon, Sévigné, à Bussy, 12 juill. 1691.
    Ma philosophie est terre à terre, Mme du Deffant, Lett. à H. Walpole, t. IV, p. 313, dans POUGENS.
     
    < Previous | Next >
    Top