To make it in time

siyoung91

Member
English
Is there a suitable French translation for when we say 'to make it in time', that is to succeed in doing something before a predestined time is over, be that finishing work or arriving on time.

Example
"It's unlikely that she will make it in time"

Il est peu probable qu'elle...?

I understand that phrase takes the subjunctive.

Thanks
 
  • tammycaqui

    Member
    French-English
    il est peu probable qu'elle arrive/ finisse à temps

    the verb depends on whether "she" has to finish smth or arrive somewhere
     

    Charlie Parker

    Senior Member
    English Canada
    J'ai besoin de cette tournure dans un autre contexte. Un de mes élèves me demande à aller aux toilettes. Il a très envie et se met à gigoter. Malheureusement, la classe était dehors. Il avait un long chemin pour aller aux toilettes. Il est parti en courant. Je dirais en anglais : "I hope he makes it on time." Dans ce contexte, est-ce que je peux également employer « arriver à
    temps », ou est-ce qu'il y a une tournure mieux adaptée.
     
    Last edited:

    rolmich

    Senior Member
    french (France)
    Absolument Charlie :
    J'espère qu'il y arrive à temps.
    Dans un style ironique (pas forcément adapté pour des oreilles enfantines) :
    J'espère qu'il y arrive avant l'irréparable.
     

    petit1

    Senior Member
    français - France
    J'espère qu'il arrivera à temps. / J'espère qu'il n'arrivera pas trop tard. (le second étant un peu plus pessimiste ou dubitatif que le premier.)

    Il me semble que si on ajoute "y" ce serait plus dans le sens d'arriver à faire quelque chose.

    By the way: (un long chemin pour aller aux toilettes / avant d'arriver aux toilettes)
     

    petit1

    Senior Member
    français - France
    Je ne suis pas sûre mais cela me fait bizarre d'employer un subjonctif après "espérer que". Par contre, si la phrase avait été: "J'ai (bien) peur qu'il n'arrive pas à temps." ça marcherait.

    dans le doute j'ai consulté un site où cette question avait été posée. Parmi les réponses, celle-ci:

    -Du point de vue de Grevisse (1990:244), espérer entraîne l’indicatif, quand le fait est considéré dans sa réalité. On emploie le subjonctif quand il est accompagné d’une négation, d’une interrogation ou d’une proposition conditionnelle qui peuvent inverser le rapport réel / irréel. Cependant, même dans ces cas, l’indicatif est possible
    si l’on veut marquer la réalité du fait.


    -Une autre encore:
    C'est aussi une question de concordance des modes : « Si je laissais parler mon coeur, j'espérerais qu'il vienne. » (si + imparfait indicatif => conditionnel présent dans la principale, lequel conditionnel entraîne le subjonctif dans la seconde subordonnée).
     

    rolmich

    Senior Member
    french (France)
    Selon la Grammaire Française de R.Gabbay :
    Le subjonctif exprime une action "pensée" (voulue, désirée, redoutée, possible, douteuse).
    Ici, il y a bel et bien un doute et aussi une possibilité : arrivera-t-il à temps ?
     

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    Désolée de la réponse (très) tardive. J'avais raté ce fil.
    J'espère qu'il arrivera à temps. / J'espère qu'il n'arrivera pas trop tard. (le second étant un peu plus pessimiste ou dubitatif que le premier.)
    Eh bien moi, je préfère la deuxième option, dubitative. Sans la négative, j'aurais mis le futur proche.
    - J'espère qu'il va arriver à temps / avant qu'il (ne) soit trop tard.

    Comme toi, petit1, je trouve le subjonctif bizarre. C'est avec souhaiter qui faudrait le subjonctif.
    Le verbe espérer (to hope) demande l’indicatif, mais le verbe souhaiter (to wish) demande le subjonctif.

    J’espère que vous viendrez.
    Je souhaite que vous veniez. Source
    À part bien sûr ton option : J'ai (bien) peur qu'il n'arrive pas à temps / qu'il arrive trop tard.
     
    < Previous | Next >
    Top