to rat someone out

Charlie Parker

Senior Member
English Canada
"To rat someone out" is a slang expression for "to inform on someone" dénoncer quelqu'un. En plaisantant avec un collègue, j'ai dit la phrase en titre. Je ne suis pas le seul enseignant à remarquer que les élèves sont prompts à dénoncer leurs camarades. Ce qui me pose problèm, c'est la réciprocité. Je ne sais pas trop exprimer "inform on each/one another." Une autre expression familière est "to squeal on each other." Voici quelques-unes de mes propositions :
Ils aiment se dénoncer les uns les autres.
Ils aiment dénoncer leurs camarades.
Ils aiment se balancer les uns les autres.
Avez-vous des suggestions à me faire ? Merci d'avance.
 
  • anne-kate

    Senior Member
    Ils aiment se cafarder/se moucharder.
    La forme réfléchie est possible, mais je crois inutile ici, je dirais plutôt:
    Ils aiment cafarder/ moucharder.

    Ils aiment se dénoncer les uns les autres. ( correct, mais peut-être pas très naturel à l'oral)
    Ils aiment dénoncer leurs camarades. :tick:
    Ils aiment se balancer les uns les autres. ( "balancer" est un terme un peu familier, cela fait uun peu série poliècière..)

    Je crois que je préfère : Ils aiment moucharder.


    bonne journée Charlie

    a-k
     

    Charlie Parker

    Senior Member
    English Canada
    Merci tout le monde. J'ai trouvé ceci dans Le Trésor
    réciproque. Les voisins se dénonçaient les uns les autres (BARANTE, Hist. ducs Bourg., t. 4, 1821-24, p. 133).
     
    Last edited:

    Charlie Parker

    Senior Member
    English Canada
    Merci Karine et mylaine. J'aurais dû inclure "to rat on." En anglais, les deux expressions sont courantes : "to rat somebody out / to rat on somebody." For example, you might hear: "He loves to rat on his classmates" or "He loves to rat his classmates out."
     

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    Longtemps plus tard...

    Eh bien moi, hors contexte, je n'aurais pas compris « cafeter ».

    Cafard/cafarder ne sont pas très courants non plus ici, à ma connaissance.

    Dans un registre neutre, j'aurais sans doute dit dénoncer.

    Pour ton carnet de québécoiseries : chez-nous un cafard/mouchard est un « porte panier » et on dit parfois « rapporter quelqu'un »
    [Québec] [Familier] Personne rapporteuse. Un porte-panier qui dénonce ses camarades de classe.
    [Québec] [Familier] Dénoncer. Il m’a rapporté au directeur.

    On a aussi (sur le modèle de "stool pigeon") stooler.
    [Québec][Familier]TRANSITIF DIRECT
    Dénoncer, cafarder. Il a stoolé son meilleur ami.
    [Absolument]Un élève qui passe son temps à stooler.
     
    Last edited:

    Charlie Parker

    Senior Member
    English Canada
    Je reviens à ce fil avec un doute. Je ne sais toujours pas comment bien exprimer la réciprocité en employant le verbe « rapporter » que je crois plus courant de mon côté de la mare. Dirais-je que les élève aiment se rapporter (tell/tattle on each other / rat each other out) ou juste rapporter tout court.
     

    KaRiNe_Fr

    Senior Member
    Français, French - France
    En France je pense que c'est plutôt rapporter tout court, ou rapporter/cafeter... les uns sur les autres (<- mais cette dernière partie n'est pas nécessaire !).
     
    Last edited:

    bazalpin

    Senior Member
    French - France
    Je ne sais pas au Québec, mais en France je confirme que rapporter s'utilise seul ou suivi de la personne à qui l'on rapporte.

    Il a rapporté à la maitresse ce que Jean a fait à Cécile.
    Ce n'est pas bien de rapporter.

    Dans mon souvenir, l'emploi de rapporter induit généralement un adulte comme auditeur. Je ne me souviens pas utiliser rapporter dans le contexte d'élève à élève. Mais j'ai peut-être une mémoire sélective.
     

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    Salut tout le monde,

    En fait, rapporter quelqu'un (dans le sens de le dénoncer) est plus courant de ce côté-ci de la mare que cafeter, mais ce n'est pas le verbe qui me viendrait pour exprimer la réciproté.

    Se rapporter ne marche pas... il me semble que le sens ne serait pas le même.
    Rapporter les uns sur les autres serait compris, comme dans cet exemple :
    Cela. commence au collège où les élèves apprennent à rapporter les uns sur les autres, puis cela se continue dans les institutions fondées par le clergé [...]
    mais ça ne me viendrait pas spontanément non plus.

    Comme se stooler - qui serait l'équivalent québécois de caf(e)ter/cafarder/moucharder - n'est pas très français :D, en fin de compte, je reviens à :
    - Ils aiment se dénoncer entre eux / les uns les autres.

    Sauf que là, on n'a plus le même registre familier que "rat/tattle".
     

    Charlie Parker

    Senior Member
    English Canada
    Merci tout le monde. Pour mon contexte, ("they love ratting each other out / tattling on each other") je pense que j'ai le choix entre : « Ils aiment rapporter. » (Karine) et « Ils aiment se dénoncer entre eux / les uns sur les autres. » (Nico).
     

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    À mon avis si tu dis « Ils aiment rapporter », le verbe « rapporter » sera compris comme cet exemple de bazalbin :
    Il a rapporté à la maitresse ce que Jean a fait à Cécile.
    C'est à dire : rapporter les mauvais coups de leurs camarades. Il manque l'idée de "each other", il me semble.

    Non vraiment, c'est pas facile de garder à la fois le registre de "ratting/tattling" et la réciprocité.

    Il me vient tout à coup le québécisme bavasser (les uns contre les autres) :
    Rapporter (bavasser, stooler), c’est raconter un incident à un adulte dans le but de
    nuire à quelqu’un, mais surtout pas dans le but d’aider.
    ~​
     
    Last edited:

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    Honnêtement ? C'est se stooler qui me viendrait.

    Sinon oui, je pense que bavasser est plus proche en registre.
     

    Lacuzon

    Senior Member
    French - France
    Je reviens à ce fil avec un doute. Je ne sais toujours pas comment bien exprimer la réciprocité en employant le verbe « rapporter » que je crois plus courant de mon côté de la mare. Dirais-je que les élève aiment se rapporter (tell/tattle on each other / rat each other out) ou juste rapporter tout court.
    Bonjour Charlie,

    Après réflexion, j'utiliserais se moucharder, c'est un verbe familier, il me semble que c'est ce que tu cherchais.

    Les élèves aiment bien se moucharder (les uns les autres).
     

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    « Se moucharder » ne me viendrait pas spontanément, mais ce serait compris à Montréal (plus que cafter, il me semble :p).

    Je viens de découvrir dans Antidote qu'en Belgique, ils ont « raccuser ». Mais je ne sais pas s'ils diraient « se raccuser ».
    [Belgique] Dénoncer, livrer. C’est son complice qui l’a raccusé à la police.
     

    joelooc

    Senior Member
    French (Provence)
    à mon avis il y a une grosse nuance entre rapporter et tous les autres termes: le rapporteur ne rapporte pas pour le plaisir mais parce qu'il croit en l'ordre qu'on lui a enseigné, il fait un rapport à la manière du gardien de l'ordre (sans délirer à la façon nouvelle philo linguistique il y a entre rapporteur (mouchard) et rapporteur (protractor) le même parallèle avec l'orthogonalité). Là ou les autres se balancent entre eux pour des incartades approximativement identiques par rapport à la justice égalitaire, le rapporteur se veut irréprochable et fait appel au bras séculier de l'adulte pour restaurer sa foi en l'ordre vertical par rapport à la règle. D'où l'absence de réciprocité; on ne rapporte pas les uns sur les autres mais un rapporteur dénonce (et non délate) une entorse au règlement.
    En me relisant je suis mort de rire, j'espère que c'est communicatif.
     

    BEEKEEPER

    Senior Member
    France French
    C'est tout à fait communicatif, Joelooc.

    Il ne me semble pas avoir lu l'expression vendre quelqu'un.
     

    guillaumedemanzac

    Senior Member
    English - Southern England Home Counties
    I would simply say "dénoncer" and in British it is "to be a stool-pigeon" ("stooler") or "to rat on someone" - "out" sounds USA to me.

    Dénoncer is also "to snitch on someone" or generally "to be a snitch" - also a grass or to grass! I expect there are lots of other underworld terms!:D
     
    < Previous | Next >
    Top