transmettre son indéfectible amitié à

ocean2

Senior Member
croate
Bonjour,

J’étais surpris de lire la phrase ci-après dans à la fin d'un courriel :

« Je te prie de transmettre mon indéfectible amitié à … «

Est-ce une erreur ? Il se peut qu’il y ait une autre expression avec amitié (s) indéfectible.

Pourriez-vous me donner votre avis SVP ?

Merci d’avance de votre aide.
 
Last edited:
  • Yendred

    Senior Member
    Français - France
    C'est très formel mais c'est correct.

    Indéfectible signifie "qui ne peut se défaire". Une amitié indéfectible est donc une amitié qui durera toujours.
    La personne qui écrit demande au destinataire du courriel de transmettre son amitié à une troisième personne, c'est-à-dire d'informer cette personne de l'amitié que le rédacteur du message a pour elle.

    Qu'est-ce qui vous paraît incorrect dans cette formule ?
     
    Last edited:

    ocean2

    Senior Member
    croate
    Yendred, merci beaucoup pour votre réponse.
    C'est surtout le verbe "transmettre" qui m'a étonné.
    Si je vous ai bien compris, il aurait pu écrire mon formel " amitiés indéfectibles à ton...
     

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    transmettre ses amitiés à [qqn]loc v(saluer indirectement)
    Si tu vois Antoinette, transmets-lui mes amitiés.

    P. méton., au plur. dans les formules de politesse. Signe d'amitié, expression de l'amitié. Envoyer, faire, transmettre ses amitiés.
    https://www.cnrtl.fr/definition/amitiés
    Marque d'affection, témoignage de bienveillance. Nous ferez-vous l'amitié de venir ? Faites-lui toutes mes amitiés.
    amitié - Définitions, synonymes, conjugaison, exemples | Dico en ligne Le Robert
    Marques, témoignages d'affection, d'intérêt ; paroles amicales : Faire, transmettre ses amitiés à quelqu'un.
    https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/amitié/2916
    Dans la formule consacrée, on transmet, fait ou envoie normalement ses amitiés à quelqu'un, mais il aurait été difficile d'y apposer un adjectif.
    Cette formulation "transmettre son indéfectible amitié à qqn" ne sonne pas bien. Je pense que la personne voulait dire Assure (...) de mon indéfectible amitié.
     
    Last edited:

    Bezoard

    Senior Member
    French - France
    Oui, c'est incorrect, mais on comprend l'ellipse. En principe, on ne transmet pas une indéfectible amitié. Il fallait écrire, éventuellement :
    « Je te prie de transmettre le témoignage/l'assurance de mon indéfectible amitié à X »
    « Je te prie d'assurer X de mon indéfectible amitié »

    Tout cela paraît quand même bien formel pour un courriel !
     

    atcheque

    Senior Member
    français (France)
    Pourquoi un courriel, ou internet en général, serait nécessairement un vague gribouillis mal paré ? Une correspondance papier qui finit dans un tiroir ou une corbeille est-elle noble ?
    De nombreuses personnes sont passées, sur le tard ou non, au courriel, s'adaptant aux techniques de forme, sans changer le fond (+ : épistolaire formel et soutenu).
    Je suis ravi de lire des blogs, courriels... écrits soigneusement.
    Cela dit, je suis d'accord pour "assurer X de mon ..."
     
    Last edited:

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    Je suis d'accord avec atcheque. Pourquoi ne soignerait-on pas sa prose dans un courriel ? Vu la lenteur du courrier papier, surtout destiné à l'étranger, le courriel a largement remplacé la lettre. On ne connaît pas le contexte et ne sait rien sur les personnes, leurs rapports et leur correspondance habituelle. De plus, les circonstances dans lesquelles on tient à assurer un tiers de son indéfectible amitié peuvent être graves, voire tragiques, invitant à employer un style plus solennel.
    Cela dit, soutenu ne signifie pas lourd. Je trouve que la 1re suggestion au n°7 est également verbeuse et maladroite par rapport à "Je te prie d'assurer...". :)
     

    Piotr Ivanovitch

    Senior Member
    Français
    Pourquoi un courriel, ou internet en général, serait nécessairement un vague gribouillis mal paré ?
    Mais il me semble que la correction épistolaire a fait son apparition sur la Toile, notamment dans les courriels.

    Cela dit, soutenu ne signifie pas lourd.
    Cela dit, les formules lourdingues et ampoulées avaient aussi commencé de disparaître des courriers papiers : foin des « J'ai l'honneur de solliciter de votre haute bienveillance... » et autres « Je vous prie d'agréer, avec mes remerciements anticipés, l'assurance de ma haute considération et de mon plus profond respect. », pour un poste d'archiviste.
     
    Top