Un ciel bleu, le soleil sur les façades, un air tiède sur nos visages - article

< Previous | Next >

Alessa Azure

Senior Member
russe
Bonjour,

Un certain Paul Darrigrand, Philippe Besson :

Paul et l'auteur marchent dans la rue après leur cours.

Je n'ai pas oublié la douceur de cet après-midi, tandis que nous marchions côte à côte. (…) Une réminiscence de l'été. Un ciel bleu, le soleil sur les façades, un air tiède sur nos visages.

Donc, d'après ces fils (1) (2), il est possible d'écrire Le ciel bleu, le soleil sur les façades, l'air tiède sur nos visages. ? En plus, la phrase serait cohérente, avec l'article défini partout. À vrai dire, je ne comprends pas la répartition de l'auteur : Il y a un seul soleil, un seul ciel qui est bleu à cet instant-là et un seul air - tiède ou pas. Je veux dire qu'il est alors possible d'écrire partout l'article indéfini.

Merci
 
  • Bezoard

    Senior Member
    French - France
    "Le soleil", qui n'est suivi d'aucun adjectif, est unique.
    En revanche, "ciel" et "air" sont suivis d'un adjectif qui les caractérise précisément. Ce n'est pas n'importe quel ciel et n'importe quel air, mais "un ciel bleu" (on pourrait avoir un ciel gris) et "un air tiède" (on pourrait avoir un air froid).
     
    < Previous | Next >
    Top