une main que je voulais légère

< Previous | Next >

jalousies

Senior Member
coreen
Bonjour,

J'ai une petite question un peu enfantine. Mais j'aimerais bien savoir.

Dans cette phrase, pourquoi on écrit "une main que je voulais légère" au lieu de "une main légère" tout simplement?
C'est pour exprimer une hésitation?

"Je posais une main que je voulais légère sur l'épaule pointe de Maurice Halbwachs. Os quasiment friable, à la limite de la brisure."

Merci d'avance.
 
  • k@t

    Banned
    Français de France
    Bonjour,

    C'est pour exprimer une hésitation?
    Ou plutôt une intention, mais qui n'est pas forcément réalisée.
    une main légère = la main est effectivement légère.
    une main que je voulais légère = la main est-elle effectivement légère ? L'objectif est-il réalisé ?
     

    k@t

    Banned
    Français de France
    Ah! Merci beaucoup! k@t
    :thumbsup::)
    Donc, c'est l'imparfait "dramatique"
    A priori non, l'imparfait dramatique, c'est :

    - soit l'imparfait historique (ou narratif) qui sert à rapporter des faits qui ont bien eu lieu (dans la réalité > imparfait historique ; ou dans la fiction > imparfait narratif) ; dans ce cas-là le passé simple est également possible, mais l'usage de l'imparfait rend les choses plus "dramatiques", parce que plus "actuelles", comme en train de se dérouler devant nos yeux dans le présent :
    Le 5 mai 1821, Napoléon mourait / mourut.
    = le fait est arrivé = Napoléon est bien mort.

    - soit l'imparfait qui sert à rapporter des faits qui auraient pu se produire, mais qui finalement n'ont pas eu lieu. Dans ce cas-là, le passé simple est impossible.
    L'alarme s'est déclenchée, elle s'est réveillée en sursaut, a bondi hors de son lit, est sortie de la maison, heureusement elle est saine et sauve ; cinq minutes de plus et elle brûlait vive.
    = le fait n'est pas arrivé = elle n'est pas morte brûlée, elle est bien vivante.
     

    jalousies

    Senior Member
    coreen
    Dans mon livre de grammaire, on explique "l'imparfait dramatique" comme ceci : "on évoque un fait qui ne s'est pas produit mais qui a faillie se produire." C'est imparfait dramatique correspond à un conditionnel passé.

    Mais en tout cas, j'ai bien compris votre explication.
     

    Philippides

    Senior Member
    Français - France
    Dans mon livre de grammaire, on explique "l'imparfait dramatique" comme ceci : "on évoque un fait qui ne s'est pas produit mais qui a failli se produire." C'est imparfait dramatique correspond à un conditionnel passé.
    Dans ta phrase, peut-être que la main était effectivement légère, on ne sait pas. On sait juste que telle était l'intention du narrateur.
     

    k@t

    Banned
    Français de France
    Ah oui, je comprends mieux pourquoi tu penses à l'imparfait dramatique parce que l'intention d'avoir la main légère n'est pas forcément réalisée.
    Mais là, ce n'est pas le cas, d'une part parce que le doute plane : peut-être la main est effectivement légère, peut-être pas, et cela dépend plus de la perception de la personne qui est touchée (ici Maurice Halbwachs, qui semble très fragile, et qui donc peut même trouver lourde une main pourtant légère) que de la personne qui le touche.
    Ici, je pense que c'est tout simplement un imparfait de description. Il faudrait avoir plus de contexte pour bien juger, mais c'est a priori cette valeur que l'imparfait a.
     

    iuytr

    Senior Member
    french
    Cela exprime l'intention comme l'a écrit K@t plus que l'incertitude sur le résultat. A priori si quelqu'un à l'intention de poser une main légère, la main est légère (sauf pour quelqu'un qui ne contrôlerait pas ses mouvements pour une raison ou une autre). L'idée est d'exprimer en quelque sorte un sentiment en décrivant un mouvement. Sans connaitre le contexte, on peut supposer que Maurice est vieux ou malade et que le personnage qui pose la main le ressent et réagit en conséquence. On pourrait trouver la même expression dans le cas d'un homme qui tenterait pour la première fois une approche "tactile" envers une femme dont il n'est pas sûr de la réponse. Il y a la description du mouvement et "ce qui se passe dans la tête".
     
    < Previous | Next >
    Top