une petite main

giuseppegg

Senior Member
Italian
Bonsoir,
j'aurais besoin de vos suggestion pour comprendre la valeur de cette expression, ces implications métaphoriques, s'il y en a de particulières... Un peu de contexte: C'est l'assistant de cette femme qui parle. la "petite main", c'est lui (le meuble aussi, si j'ai bien compris):

"Elvire aurait certes pu m’emmener avec elle dans la BMW [...] Mais elle devait déposer ses enfants je ne sais où, il n’y avait plus de place dans la voiture avec toutes les affaires entreposées sur la banquette, la plage arrière, qu’elle n’aurait bien sûr pasl’idée de déblayer pour un être comme moi, une petite main, à peine un meuble, dont elle exige pourtant l’assistance ininterrompue..."

Trésor:
P. méton., COUT. Première main. Couturière capable d'exécuter tous les modèles. Deuxième main. Couturière qui a achevé son apprentissage.
Début de l'objet 1 de la requête (Syntagme défini)
Petite main.
Fin de l'objet 1 de la requête (Syntagme défini)
Couturière apprentie. D'abord «petite main» chez une couturière, employée à faire un point, à recoudre un volant (...), elle avait vite passé deuxième puis première, et s'était fait une clientèle de dames du meilleur monde, elle travaillait chez elle (PROUST, Guermantes 1, 1920, p. 20). À la sortie des ateliers, un choeur de petites mains s'est bousculé pour me jeter dans les bras, en riant, celle que j'avais regardée (LARBAUD, Amants, 1923, p. 221).

Mais je trouve un sens figuré plus étendu:
cf. petite-main

Merci, Gg
 
  • snarkhunter

    Senior Member
    French (France's)
    Dans un tel contexte, "une petite main", c'est une personne que l'on peut se permettre de négliger, qui est traitée sans beaucoup d'égards, comme si elle ne comptait vraiment pas. Par analogie avec ces couturières mal payées, mais dont le travail restait pourtant indispensable.
     
    Top