Villeurbanne - prononciation

Тема в разделе "Français Seulement", создана пользователем CapnPrep, 15 фев 2013.

  1. CapnPrep Senior Member

    France
    AmE
    Dans la lignée des fils récents sur la prononciation de noms propres contenant la séquence graphique ⟨ill⟩ (Millau, Rasilly/Sazilly), je voudrais savoir comment vous prononcez le nom de la commune française Villeurbanne (69) :
    1. ​[vilœʁban], apparemment la prononciation locale majoritaire (source)
    2. [vijœʁban], prononciation donnée par Martinon et Fouché
    3. [vilyʁban], suivant la structure du mot (ville-urbanne)
     
  2. SergueiL Senior Member

    Noumea
    Français
    La 1 -> L'influence de "ville" + la voyelle "eu".
     
  3. JeanDeSponde

    JeanDeSponde Senior Member

    France, Lyon area
    France, Français
    Toujours entendu comme (1), même avant d'habiter dans la région.
    La prononciation [vij***] pour un mot s'écrivant "vill***" me paraît étonnante, je n'en trouve que François Villon comme exemple (et encore, on prononce souvent [vil*]).
    Martinon et Fouché en donnent-ils d'autres exemples, ou une explication ?
     
    Последнее редактирование: 15 фев 2013
  4. Nanon

    Nanon Senior Member

    Entre Paris et Lisbonne
    français (France)
    Comment Villeurbanne pourrait se prononcer autrement que comme (1) ?

    Avec un nom comme Villy, la prononciation [vij] n'est pas étonnante, mais elle le serait avec une autre finale. J'y pense parce qu'on a eu une conversation sur Villers-Bocage (en fait, sur -r et non sur -ll) et que la commune de Villy-Bocage est limitrophe. On dit [viji] (et décidément, je me spécialise dans l'illustration des trous paumés du Calvados :D). Je ne sais pas si le nom de Villy vient de ville ou d'autre chose.
     
  5. Maître Capello

    Maître Capello Mod et ratures

    Suisse romande
    French – Switzerland
    Je ne connaissais pas cette commune, mais je prononcerais a priori (1), voire (2) qui ne me choquerait pas, mais en tout cas pas (3). Je n'avais d'ailleurs pas remarqué que Villeurbanne pouvait être vu comme la soudure de ville et de urbanne, mais je ne pense pas qu'il faille y voir une quelconque « étymologie » et donc une prononciation suivant cette analyse.

    Pour ce qui est de la prononciation de -ill-, on peut remarquer qu'après un ‹v› on prononce en effet généralement [il] (comme dans ville), alors qu'après la plupart des autres consonnes – y compris ‹b› et ‹f› qui sont pourtant proches du ‹v› – on le prononce plutôt [ij] (comme dans bille ou fille). Ce n'est toutefois pas tellement étonnant étant donné que l'essentiel des mots commençant par vill- sont issus de mots latin en -ill- (en particulier villa), avec deux ‹l› prononcés [l], contrairement aux autres termes qui viennent plutôt de mots latins en -ili-, donc enclins à se transformer en [ij] en français.
     
  6. CapnPrep Senior Member

    France
    AmE
    Je viens de m'apercevoir que Fouché parle de Villeurbanne à deux endroits, et qu'il se contredit :

    • (p. 40) « A l'exception de […] chargeure, égrugeure, gageure, laceure, mangeure, vergeure, Villeurbanne ou de la conjugaison du verbe avoireu se prononce [y], le groupe eu a partout la valeur de EU ; cf. épieu, lieu, alleu, cheveu, … ». C'est donc soit [vilyʀban] soit [vijyʀban] qu'il recommande ici.
    • (p. 312) « [LL après I initial ou une consonne suivie de I] On prononce [j] dans […] Villeurbanne [vijœʀban] »
    Il semble accepter toutes les prononciations sauf celle qui prédomine aujourd'hui… (Il faut savoir que son traité date des années 50.)

    Quant à Martinon (pp. 266-67), qui est encore plus ancien, il dit que la prononciation avec [l] de ville « s'est naturellement transmise a tous les noms propres dont il fait partie, et à d'autres aussi [par ex. Séville] par analogie », mais dans la note suivante il fait figurer Villeurbanne dans une liste de noms propres avec ll mouillé, à côté donc de Aurillac, Guillaume, Gentilly, etc.
     
  7. Nanon

    Nanon Senior Member

    Entre Paris et Lisbonne
    français (France)
    Et pourtant, Carmen chante ceci :

    Disait-on autrement, du vivant de Bizet ? Les deux prononciations existaient peut-être.
     
  8. JeanDeSponde

    JeanDeSponde Senior Member

    France, Lyon area
    France, Français
    Merci à Martinon pour avoir trouvé deux autres exemples de vill- avec un son mouillé : cheville et recroqueville.
    Sur les "eu" prononcés "u" de Fouché : on retrouve exactement la même liste dans Malvin-Cazal (1846).
    Au vu de la décrépitude de la tombe où repose maintenant laceure, on peut supposer que Fouché s'est inspiré d'un auteur plus ancien, et non de son expérience de première main...
    Selon Malvin-Cazal, le "eu" prononcé "u" serait la norme ancienne (quoique qu'il ne cite pas de date).
    Peut-être était-ce donc anciennement la prononciation de Villeurbanne ; mais d'autres mots prononcés viyu s'écrivent villu : chevillure, par exemple, et non chevilleure. Et pourtant c'est un mot bien aussi ancien que mangeure ou égrugeure : Villeurbanne aurait conservé une orthographe que même chevillure a abandonné...?
    [Tiens, chevillure : encore un vill- avec un son mouillé...]
     
  9. Mr Swann

    Mr Swann Senior Member

    Paris (enfin presque)
    French - France
    La (1) bien súr !!!
    […]
     
    Последнее редактирование модератором: 15 фев 2013
  10. TitTornade

    TitTornade Senior Member

    Bonsoir,
    prononciation par des locaux :
    - Villers-Semeuse (08) : vilé
    - Villers-lès-Nancy (54) : vilé
    - Villiers-aux-Corneilles (51) : vjèr
    ...
     

Поделиться этой страницей

Загрузка...