voler à bord d'un avion, faire un tour en avion

< Previous | Next >

KennyHun

Senior Member
Hungarian
Bonjour,

Les dictionnaires où j'ai regardé ne donnent pour " voler " que le sens de piloter ou se déplacer lorsqu'il s'agit de l'appareil même. Mais une personne à bord (qui n'est pas aux commandes) peut-elle aussi voler ?

L'exemple concret qui m'intéresse :

J'ai eu l'occasion de voler à bord d'un B25.

Si ce n'est pas correct, que diriez-vous à la place ?

Merci ! :)
 
  • Chimel

    Senior Member
    Français
    La phrase est correcte et je ne vois pas comment la formuler autrement.

    Le Robert indique d'ailleurs comme définition de voler: "(Par extension) Se trouver dans un appareil en vol. Effectuer des vols"
     
    Last edited:

    SergueiL

    Senior Member
    Français
    [...]Les dictionnaires où j'ai regardé ne donnent pour " voler " que le sens de piloter ou se déplacer lorsqu'il s'agit de l'appareil même. Mais une personne à bord (qui n'est pas aux commandes) peut-elle aussi voler ?[...]
    Le Robert donne ce sens :
    A. 2.Par ext. Se trouver dans un appareil en vol, spécialt quand on fait partie de l'équipage. Effectuer des vols. Pilote qui a cessé de voler.
    Spécialement mais pas exclusivement.

    PS : bon ben, je ne fais que répéter ce que Chimel vient d'ajouter à son message.
     

    k@t

    Banned
    Français de France
    Bonjour, :)

    Comme dit précédemment, ce voler est correct, mais si tu veux, tu peux éventuellement le remplacer par monter à bord d'un / monter dans un / embarquer dans un.
    (L'implicite étant que si on monte à bord / embarque, c'est pour voler, pas uniquement pour monter, faire un petit tour et redescendre ! ;))
    S'il ne s'était pas agi d'un avion militaire, voyager aurait pu bien convenir aussi, pour un avion militaire, c'est sans doute moins adéquat.
     

    JClaudeK

    Senior Member
    Français France, Deutsch (SW-Dtl.)
    Les dictionnaires où j'ai regardé ne donnent pour " voler " que le sens de piloter ou se déplacer lorsqu'il s'agit de l'appareil même.
    Si c'était le pilote qui parlait, il dirait sans aucun doute: "J'ai eu l'occasion de piloter un B25."
     

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    D'accord avec tout le monde pour ce qui est de voler à bord.
    (L'implicite étant que si on monte à bord / embarque, c'est pour voler, pas uniquement pour monter, faire un petit tour et redescendre ! ;)).
    Par contre pour moi « voler » n'est pas forcément implicite dans « monter à bord / embarquer dans ».
    Pas plus que « naviguer » ne serait implicite si je disais : je suis monté(e) à bord d'un paquebot.
    Je peux être monté(e) à bord pour le visiter au sol ou au port lors d'une exhibition, par exemple.

    Autre idée : J'ai eu l'occasion de faire un tour de B25. Partant de ces exemples :
    - Au coucher du soleil, Danny emmène Evelyn faire un tour d'avion de chasse au-dessus de la baie de Pearl Harbor.
    - Un pilote a emmené ses amis faire un tour de Slingsby T67 Firefly, un avion de voltige à deux places.
     
    Last edited:

    k@t

    Banned
    Français de France
    Par contre pour moi « voler » n'est pas forcément implicite dans « monter à bord / embarquer dans »
    Tout à fait, c’est exactement pour ça que j’ai rajouté la parenthèse, j’aurais dû être plus précise en disant :
    Le contexte permettant en cette occurrence de comprendre qu’il ne s’agit pas juste de faire un petit tour et de redescendre avant décollage, mais bien de voler. ;)
     

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    Au cas où je n'aurais pas été claire... si je dis « faire un tour de B25 », l'avion est en vol.
    Je ne parlais pas de petit tour avant décollage. C'est dans les airs que je le fais, ce tour.

    Je l'ai suggéré en remplacement de « voyager », en présumant un vol de courte durée. ;)
     

    Nanon

    Senior Member
    français (France)
    Coucou Nico :),

    Pour ma part, je dirais plutôt « faire un tour en B25 ». « Faire un tour de B25 » serait un deuxième choix...
    @KennyHun, c'est étrange que les dictionnaires ne donnent que piloter pour voler... à moins qu'il s'agisse de faire voler ?
     

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    Coucou Nanon :)

    Je crois que t'as raison. Je l'ai écrit sur le modèle de : « faire un tour de manège ». :D
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Pour ma part, je dirais plutôt « faire un tour en B25 ». « Faire un tour de B25 » serait un deuxième choix...
    Je ne dirais même que en pour ma part, la préposition de ne convenant à mon avis pas avec faire un tour dans ce contexte.

    Je retiens donc les deux phrases suivantes :

    J'ai eu l'occasion de voler à bord d'un B25. :tick:
    J'ai eu l'occasion de faire un tour en B25. :tick:
     

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    J'aurais peut-être dû passer mon tour ... mais j'aurai au moins suggéré faire un tour. :p

    Dois-je conclure, MC, que tu n'approuves pas non plus les exemples que j'ai cités et que tu dirais :
    ... un tour en avion de chasse / un tour en Slingsby T67 Firefly ?

    À bien y repenser, il se peut que faire un tour de soit une tournure québécoise. Sinon, ça ne me serait pas venu spontanément. :)

    Perso, je fais un tour de X en Y. Par exemple : J'ai fait le tour de la Gaspésie en voiture / le tour de l'île en voilier.
    Mais des expressions comme faire un tour d'avion/d'hélicoptère/de bateau/de gondole/de voiture ... sont tout à fait naturelles pour moi. ;)
     

    Nanon

    Senior Member
    français (France)
    Lorsque Tony (...) m'a proposé de faire un tour de voiture de sport, je me suis dit que ce devait être une voiture de sport comme les autres.
    Tony et ses amis présentent leurs voitures de sport dimanche (Source : Ouest-France)
    Je ne pense pas que faire un tour de soit une tournure uniquement québécoise : en France, on la trouve. Mais je pense que, d'une part, on privilégie en et, d'autre part, de peut éventuellement convenir quand le tour, ou l'objet piloté, ressemble à une attraction (dans l'exemple que j'ai cité, la voiture de sport).
     
    Last edited:

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Dois-je conclure, MC, que tu n'approuves pas non plus les exemples que j'ai cités et que tu dirais :
    ... un tour en avion de chasse / un tour en Slingsby T67 Firefly ?
    […]
    Mais des expressions comme faire un tour d'avion/d'hélicoptère/de bateau/de gondole/de voiture ... sont tout à fait naturelles pour moi. ;)
    Pas pour moi. Je dirais en effet en dans tous ces exemples où il est question de moyen de transport. Je dirais en revanche bien faire un tour de manège, mais certainement pas de voiture de sport au contraire de Nanon.
     

    SergueiL

    Senior Member
    Français
    [...]Mais je pense que, d'une part, on privilégie en et, d'autre part, de peut éventuellement convenir quand le tour, ou l'objet piloté, ressemble à une attraction [...].
    "faire un tour de (ou en)" contient toujours l'idée de distraction, non ? (tour, tourisme)
    Et sous-entend l’existence d'un itinéraire plus ou moins figé : un tour de manège en est l’exemple parfait (mais que dirait Mary Poppins ?) tout comme faire un tour de petit train (circuit imposé, la ville, le port, le parc...), un tour de poney, etc.

    Vous affirmez ne pas dire "un tour en voiture de sport", mais diriez-vous "un tour en Ferrari" ou "de Ferrari" ? Personnellement je pourrais dire les deux.
     

    Nanon

    Senior Member
    français (France)
    On ne m'a jamais invitée à faire un tour en Ferrari, ni un tour de Ferrari. Ayant passé la cinquantaine, je dois avoir raté mon existence. Mais mon beau-frère m'a invitée à faire un tour de Prius après avoir acheté la sienne...
    Ce n'est pas de l'obstination aveugle de ma part : je dis plus volontiers un tour en + moyen de locomotion ou marque. Mais je n'exclus pas de, surtout lorsqu'il y a un côté ludique.
     

    k@t

    Banned
    Français de France
    Les deux se trouvent en effet, avec toutefois une très claire et très lourde et très incontestable faveur pour en.

    Personnellement, je vois la nuance suivante :

    Avec en (ou à) l’accent est mis sur le fait de faire un tour et on précise le moyen de transport avec lequel on fait ce tour :
    J’ai fait un tour [en avion / en voiture / à bicyclette, etc.]

    Avec tour = COD et [en + X] = complément circonstanciel de moyen.

    Avec de l’accent est mis sur le moyen de transport :
    J’ai fait [un tour d’avion / de voiture / de bicyclette, etc.]

    Avec [un tour de X] = COD et [de X ] = complément de nom.

    Et peut-être aussi, comme Nicomon l'a suggéré, cette tournure est-elle plus québécoise que française ?
    C’est pour le clin d’œil, hein ! c’est évidemment impossible de conclure à partir d’une seule source ! :)

    (Au fait, on trouve aussi – très très peu – des tours en manège)
     

    KennyHun

    Senior Member
    Hungarian
    Je vois avoir créé tout un ouragan avec ma petite question naïve.
    Bon, j'aurais dû regarder dans mon Robert que je n'avais pas sur moi quand j'ai posé la question et je m'en suis remis aux autres que j'avais à ma disposition. Mais j'en aurai appris, des choses, grâce à votre discussion. :)
     
    < Previous | Next >
    Top